NOUVELLES

Tony Stewart dit qu'il sera toujours affecté par la mort de Kevin Ward

29/08/2014 06:31 EDT | Actualisé 29/10/2014 05:12 EDT

HAMPTON, États-Unis - Avec la voix tremblotante et la barbe mal rasée, l'étoile du NASCAR Tony Stewart a déclaré que la mort de Kevin Ward fils allait «affecter ma vie pour toujours», alors qu'il était de retour sur la piste, vendredi, pour une première fois depuis qu'il a heurté et tué le pilote lors d'une épreuve sur terre battue dans l'État de New York, il y a trois semaines.

Stewart a lu une déclaration qu'il avait écrite lui-même, selon son équipe. Il a parlé pendant un peu moins de deux minutes et demie, s'arrêtant à quelques reprises afin de se ressaisir. Il n'a pas répondu aux questions concernant l'incident, qui fait toujours l'objet d'une enquête par les autorités policières.

«C'est une des tragédies les plus difficiles à travers lesquelles j'ai été confrontées, autant du côté professionnel que personnel, a dit Stewart dans une salle de presse pleine à craquer à l'Atlanta Motor Speedway. C'est une tristesse et une douleur que je ne souhaite à personne. Mais d'un autre côté, je sais que la douleur et le deuil qui vivent la famille et les amis de Kevin Ward sont inimaginables pour moi.»

Il a mentionné les parents et les trois soeurs de Ward par leur prénom, ajoutant qu'ils voulaient qu'ils «sachent que je pense à eux et que je prie pour eux tous les jours».

Le pilote connu sous le nom de «Smoke» a présenté un côté bien différent lors de la courte conférence de presse, lui qui est habitué à défrayer les manchettes pour ses excès de colère sur la piste et devant les journalistes. Portant un chandail noir et des jeans bleus, Stewart a livré sa déclaration de 285 mots avec la voix tremblante et les yeux mouillés.

Il a raté trois épreuves après la mort de Ward, se réfugiant dans son domicile dans la campagne de l'Indiana. L'équipe de Stewart a expliqué qu'il avait eu besoin de ce temps pour faire son deuil, alors que certains ont remis en question son sentiment de culpabilité pour son rôle dans l'incident.

Lors d'une course sur terre battue le 9 août dans l'État de New York, Stewart a semblé pousser la voiture de Ward hors piste. Ward, 20 ans, est ensuite sorti de sa voiture et s'est aventuré sur la piste afin d'enguirlander le triple champion en NASCAR. Une voiture a semblé effectuer une manoeuvre afin d'éviter Ward, qui a ensuite été frappé par le pneu arrière droit du bolide de Stewart.

«J'ai pris congé lors des dernières semaines par respect pour Kevin et sa famille, et afin de réfléchir sur l'incident à ma manière, a déclaré Stewart. Ça m'a donné le temps de revenir sur ma vie et à quel point c'est facile de prendre des choses pour acquis. Je m'ennuie de mon équipe, de mes coéquipiers et je m'ennuie de ma place dans ma voiture et je crois que le fait de me retrouver dans ma voiture cette semaine, avec ma famille du milieu de la course automobile, cela va m'aider à passer à travers cette épreuve.»

Âgé de 43 ans, Stewart avait déclaré forfait à Watkins Glen le lendemain du décès de Ward, et avait ensuite sauté son tour au Michigan et à Bristol.

Mais avec deux semaines à faire avant le début de la course au championnat de la Coupe Sprint. Stewart est prêt à revenir en piste. Il a participé à une séance d'essais de 90 minutes, vendredi après-midi, et les spectateurs ont applaudi quand sa Chevrolet no 14 a quitté les puits.

PLUS:pc