DIVERTISSEMENT

«Ange et démone»: Marie-Claude Savard et Anik Jean préparent un projet en duo

29/08/2014 01:27 EDT | Actualisé 29/08/2014 01:35 EDT

Les deux bonnes amies Marie-Claude Savard et Anik Jean planchent actuellement sur un projet mystérieux intitulé Ange et démone.

Secrètes, l’animatrice et la chanteuse refusent pour l’instant de dévoiler la nature de leur idée, soutenant qu’elles en annonceront les grandes lignes plus tard cette année. Elles ont simplement précisé que le résultat se déploiera à la télévision, sans nécessairement être une émission complète, et qu’un volet web y sera peut-être rattaché.

«C’est un projet de filles dans lequel on fera entrer les gens dans notre univers un peu déjanté, a spécifié Marie-Claude Savard. Ça fait un an qu’on travaille là-dessus, et ça prendra forme cet automne. Le titre nous représente ; Anik sera l’ange, et moi, la démone!»

Marie-Claude et Anik se connaissent depuis quelques années. Elles se sont rencontrées en jouant au poker. Mardi dernier, le joyeux tandem a participé à KARV l’anti.gala de VRAK TV, coiffé et costumé comme s’il sortait directement d’un film fantastique ou d’horreur. Toutes deux affectionnent particulièrement cet événement, qui leur permet de fraterniser avec un jeune public en délire.

«C’est une belle folie, s’est enthousiasmé Marie-Claude. Comme artistes, on se demande souvent quelle est l’atmosphère, le feeling, des galas américains. Et il y a juste à KARV qu’on a l’impression de vivre ça. Les jeunes sont gonflés à bloc, généreux, contents d’être là, ils crient… c’est «malade mental!» Si on n’a qu’un tapis rouge à faire, dans la vie, c’est celui-là. On se lâche lousse et on trippe.»

KARV l’anti.gala sera présenté en rediffusion ce vendredi, 29 août, à 19h, à VRAK TV.

Un album pour Anik

En plus de bosser avec sa copine Marie-Claude sur Ange et démone, Anik Jean consacre une grande partie de son temps à la création de son prochain album, qui sera composé entièrement de chansons originales, en anglais.

«Au début de ma carrière, quand j’ai commencé à écrire, c’était toujours en anglais, a expliqué la chanteuse. Au départ, mon premier album, Le Trashy Saloon, devait être anglophone. Finalement, Jean Leloup s’est impliqué, j’ai signé avec une maison de disques québécoise, Tacca Musique, et on a opté pour le français. Mais écrire en anglais, ce n’est pas nouveau pour moi, même si ça le sera peut-être pour le public. Quoique j’ai toujours eu des titres en anglais sur mes disques…»

Le dernier effort d’Anik, Schizophrène, dont la campagne de promotion avait fait beaucoup jaser – l’auteure-compositrice avait envoyé de faux messages haineux à des journalistes pour dénoncer le phénomène de l’intimidation et attirer l’attention sur son produit de façon originale – est sorti au début 2013. Anik Jean n’a indiqué aucune date pour la parution du nouvel opus.

L'anti.tapis de KARV, l'anti.gala 2014


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?