DIVERTISSEMENT

Marie-Claude Barrette animera une série de grandes entrevues à TVA

29/08/2014 06:08 EDT | Actualisé 29/08/2014 06:08 EDT
PC

Marie-Claude Barrette aura sa série de grandes entrevues, au réseau TVA. Dans des entretiens de 30 minutes, qui pourraient être diffusés au printemps prochain, l’animatrice de Deux filles le matin et de Simplement vedette, à Canal Vie, ira chercher les confidences de personnalités qui ont vécu des changements de cap, des tournants importants à un moment ou un autre de leur vie.

Le projet, qui ne porte pas encore de titre, sera en quelque sorte la continuité d’une autre étape très chère et significative au cœur de Marie-Claude, la parution de son livre, La couveuse, qui sortira en librairies le 29 octobre. Alitée pendant 133 jours en milieu hospitalier à la naissance de son deuxième enfant, il y a 15 ans, la jeune maman a été forcée de revoir ses priorités et a ainsi dû réorienter son existence. C’est ce qu’elle raconte dans son bouquin, et elle estime que le fait d’avoir connu une telle expérience et d’être aujourd’hui capable d’en parler lui octroie un laissez-passer pour inviter les gens à s’ouvrir à leur tour. Ses rencontres télévisuelles reposeront donc sur cette philosophie.

«Puisque je me suis commise la première à parler de mon tournant de vie, à me livrer avec mes tripes, c’est comme si ça m’autorisait à le faire faire aux autres, a expliqué Marie-Claude Barrette. Moi, je fais toujours de la télé pour aider les gens. L’émission parlera de l’importance de suivre son instinct, d’écouter sa petite voix intérieure.»

«Un tournant de vie, ça brasse, ça nous sort de notre zone de confort, a-t-elle poursuivi. Moi, j’ai accouché de mon fils à 35 semaines de grossesse, mes eaux ont crevé à 16 semaines. Mon garçon avait 2% de chances de vivre, et je suis restée alitée pendant 133 jours. La perception de la vie change, quand on est dans le fond d’un lit et qu’il y a des barreaux levés de chaque côté. Et j’avais déjà un enfant de deux ans et demi. Finalement, j’ai accouché d’un bébé en pleine santé, mais on n’a pas le choix de lâcher prise quand on devient immobile. Tout ce qui n’est pas réglé revient nous hanter.»

Le livre de Marie-Claude Barrette, La couveuse, sera publié aux Éditions Libre Expression.

Coanimateurs invités

Le tournage de la nouvelle émission de tête-à-tête de Marie-Claude Barrette n’est pas encore commencé. D’ici là, la dame continuera d’échanger avec les artistes qu’elle affectionne dans le cadre de Deux filles le matin, à TVA, qui entamera sa quinzième année en ondes, le 8 septembre, à 9h30.

Avec la formule revampée du magazine, Marie-Claude sera la seule maîtresse à bord, mais accueillera chaque semaine un coanimateur ou une coanimatrice temporaire. Dominique Michel sera la première copilote invitée, et Annie Villeneuve, Anouk Meunier, Lise Dion, Laurent Paquin, Charles Lafortune, Sophie Prégent, Anne Casabonne et Guylaine Tremblay ont tous déjà confirmé leur passage. Les mêmes visages pourront revenir plus d’une fois si la chimie est au rendez-vous. Autre nouveauté, les segments de Deux filles le matin seront enregistrés deux jours avant leur présentation en ondes, contrairement à l’an dernier, alors qu’on filmait plusieurs semaines à l’avance, et le chef Stefano Faita aura désormais sa chronique cuisine une fois par semaine.

Marie-Claude Barrette se réjouit sincèrement de pouvoir compter sur la présence de Dominique Michel, une femme dont elle est très proche, pour lancer sa nouvelle saison.

«Elle est devenue une amie, avec le temps, a indiqué Marie-Claude. Je vais la voir en Floride. Moi, Dominique Michel, elle m’impressionnait quand elle avait 20 ans. Elle était libre. On la voyait avec un homme, puis, avec un autre, et elle l’assumait très bien. Elle est drôle et elle a énormément de classe. C’est une personne qui ne s’est jamais imposé de barrières. Pour elle, tout est possible, elle s’amuse, dans la vie. Elle a eu une grande influence sur moi.»

Grâce à Tout le monde en parle

Marie-Claude Barrette n’est pas peu fière, non plus, d’être la tête d’affiche principale de Deux filles le matin, alors que le concept célèbre son quinzième anniversaire, une marque importante.

Au fil des ans, France Beaudoin, Sonia Vachon, France Castel, Julie Bélanger, Mélanie Maynard, Isabelle Racicot et Annie-Soleil Proteau, entre autres, en ont toutes tenu le fort pendant de courtes ou longues périodes.

Marie-Claude, elle, s’est jointe à l’équipe en 2009, d’abord à titre de collaboratrice, puis de coanimatrice une journée par semaine, et a finalement pris le contrôle, toujours en tandem, en 2011.

Et dire que cette carrière au petit écran, Marie-Claude Barrette ne l’avait jamais préparée, calculée ou anticipée. Elle avait brillé lors d’une soirée à Tout le monde en parle, où elle accompagnait son conjoint, Mario Dumont, en 2009. Le lendemain matin, son téléphone ne dérougissait pas. C’est ainsi qu’a vu le jour Simplement vedette, une formule qu’elle a elle-même imaginée, et qu’elle a taillé sa place à Deux filles le matin.

«Certains travaillent pendant 10 ans pour percer à la télé. Moi, j’ai acquis de l’expérience dans plein de domaines, qui fait que je suis capable d’en donner aux autres», juge sereinement celle qui gérait une école de musique à Rivière-du-Loup avant de bifurquer vers les communications.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST :


Rentrée 2014 à TVA


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?