NOUVELLES

Mali: nouvelle attaque contre un camp de l'ONU

29/08/2014 07:21 EDT | Actualisé 29/10/2014 05:12 EDT

Une attaque à la roquette a visé vendredi un camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), à Aguelhoc, près de la frontière algérienne, déjà touché deux jours auparavant par des tirs similaires, a déclaré un responsable malien de la sécurité.

Le camp de la Mission de l'Onu à Aguelhoc a été la cible de quatre tirs de roquettes vendredi vers 04H00 (locales et GMT), a-t-il précisé à l'AFP, sans pouvoir dire si le camp avait été touché et si l'attaque avait fait des victimes.

"C'est un coup des islamistes", a-t-il affirmé.

Un islamiste malien proche du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) avait revendiqué une première attaque mercredi contre ce camp, situé dans la région de Kidal.

"Au nom de tous les moujahidine, nous avons attaqué le camp des ennemis de l'islam aujourd'hui à Aguelhoc", avait déclaré par téléphone à l'AFP Sultan Ould Bady, islamiste malien connu pour ses liens avec le Mujao.

Neuf roquettes avaient été tirées sur le camp, dont une seule était tombée à l'intérieur, sans faire de victime, selon une source onusienne sur place.

Trois groupes jihadistes, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Ansar Dine et le Mujao, ont contrôlé pendant près de dix mois le nord du Mali, d'où ils ont été en grande partie chassés par une intervention internationale en janvier 2013 initiée par la France.

Des attaques continuent néanmoins à se produire dans cette région du pays.

Un attentat suicide imputé aux jihadistes a coûté la vie à deux soldats burkinabè de la Minusma le 16 août à Ber, localité proche de la grande ville de Tombouctou.

sd/sst/jlb

PLUS:hp