NOUVELLES

À son premier match comme partant, Jonathan Crompton a passé le test

29/08/2014 11:51 EDT | Actualisé 29/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - C'était la question qui a alimenté les discussions au cours de toute la dernière semaine: Jonathan Crompton est-il le quart partant qui pourra relancer les Alouettes? Si la réponse à long terme est impossible à donner, on peut dire sans se tromper que le quart américain a réussi son premier test.

Des gains de 245 verges, un taux de réussite de 60 pour cent (15 en 25) et seulement une interception, ce qu'on retiendra surtout de ce premier match complet du natif de la Caroline du Nord, c'est que l'attaque a progressé de façon constante sur le terrain.

«Un de mes meilleurs amis dans le monde du football — malheureusement il n'est plus avec nous —, Ron Lancaster, disait que la seule évaluation qui compte pour un quart est: pouvez-vous gagner avec lui? Et je pense qu'on peut (avec Crompton). Oui, il a laissé des jeux sur le terrain, parfois, ça n'a pas tourné comme nous l'aurions souhaité, mais il nous a donné l'opportunité de gagner ce match. (...) C'est très rassurant pour nous de savoir que nous pouvons compter sur quelqu'un avec des qualités de meneur comme lui. C'est ce que l'on recherche et nous croyons que ses meilleurs matchs sont à venir.»

Mais pour Crompton, pas question de s'attribuer le crédit de cette victoire.

«Ça a été une grande victoire d'équipe, a-t-il dit. La défense nous a sorti d'impasse en quelques occasions ce soir; la ligne à l'attaque m'a donné toute la protection dont j'avais besoin et a créé de bons corridors de course sur les jeux au sol. Tanner (Marsh, son second) nous a obtenu une importante passe de touché. Vraiment une belle victoire d'équipe.»

Crompton, qui a eu 27 ans le mois dernier, assure n'avoir éprouvé aucune nervosité avant la rencontre. Brandon Whitaker, un des grands responsables de cette victoire avec 100 verges amassées sur 17 courses et 11 autres sur trois passes, trouve que ça a paru dans son jeu.

«Il a bien joué, il sait bien gérer le match, a-t-il expliqué. Et il sait comment faire des jeux: il a de l'expérience, car il a quand même une certaine expérience dans ce circuit. Il est très calme dans le caucus: il est toujours en train de blaguer ou de nous ramener dans le match si nous sommes frustrés. On bloque l'adversaire pour lui et on le laisse faire les jeux.»

Quant à sa première sortie de 100 verges cette saison, Whitaker donne le crédit à la ligne à l'attaque.

«C'est une bonne sensation, mais vous devez donner le crédit à ma ligne à l'attaque. Ce sont eux qui m'ont rendu la vie facile. On doit bâtir sur cette performance dans les semaines à venir.»

«Ça s'est plutôt bien passé, a admis le centre Luc Brodeur-Jourdain. On nous demande d'amasser cinq verges sur les premiers essais et on l'a généralement bien réussi ce soir. Mais quand tu te retrouves à la ligne de 1 et que tu as besoin de trois essais pour marquer ou que tu perds le ballon, comme c'est arrivé à Brandon en une autre occasion, tu sais qu'il reste du travail à faire.»

«Ça m'aide tellement quand l'attaque au sol établit son jeu de la sorte, a pour sa part commenté Crompton. Ça fait mordre l'adversaire sur les feintes et ça ouvre le terrain pour la passe. La ligne à l'attaque et les demis ont fait tout un travail pour moi ce soir. Ça a permis aux receveurs d'avoir le champ libre et de faire de gros jeux.»

Encore du travail à faire

Évidemment, tout n'a pas été parfait pour Crompton et les Alouettes.

«Parfois, (Crompton) était un peu imprécis. Nous souhaiterions que nos receveurs puissent amasser davantage de verges après l'attrapé, mais quand ils doivent sauter ou plonger pour attraper des passes, ils ne peuvent pas le faire.»

Et si elle sort peu à peu de sa torpeur, l'attaque devra quand même produire davantage.

«On peut remercier notre défense, car ce n'est pas chose facile de gagner des matchs dans cette ligue en ne marquant que 20 points», a fait remarquer Brodeur-Jourdain.

****

Le receveur de passes Kenny Stafford et le demi défensif Dominique Ellis ont été laissés de côté par Higgins. Du côté du Rouge et Noir, ce sont le garde Matt Albright et le joueur de ligne défensive Moton Hopkins qui ont été rayés de la formation.

Higgins était par ailleurs très heureux de signaler après le match que personne n'avait été blessé au cours de cette rencontre.

PLUS:pc