NOUVELLES

Yémen: un séparatiste sudiste tué par la police à Aden

28/08/2014 06:39 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

La police yéménite a tué jeudi un séparatiste sudiste et en a blessé quatre autres à Aden où des partisans du gouvernement et du Mouvement sudiste (séparatiste) organisaient des manifestations rivales, selon des témoins et une source médicale.

Cet incident dans le Sud est survenu alors que la rébellion chiite du Nord poursuit un mouvement de contestation à Sanaa, la capitale, pour réclamer l'éviction du gouvernement, l'annulation d'une récente augmentation des prix du carburant et un large partenariat politique.

Des centaines de partisans du gouvernement manifestaient à Moualla, un quartier d'Aden, pour dénoncer "le projet confessionnel" des rebelles chiites d'Ansaruallah, dits houthis, lorsque des protestataires du Mouvement sudiste ont tenté d'empêcher leurs rivaux de poursuivre leur marche, ont rapporté des témoins.

Les séparatistes arboraient la bannière de l'ex-Yémen du sud, un Etat indépendant jusqu'en 1990, alors que les pro-gouvernementaux brandissaient le drapeau national.

Les forces de sécurité, qui encadraient la première manifestation, ont ouvert le feu contre les protestataires séparatistes, tuant l'un d'eux, Hassan Yafie, et blessant quatre autres, selon des membres du Mouvement sudiste, dont le bilan a été confirmé par une source médicale.

Le Sud Yémen était un Etat indépendant avant sa fusion avec le Nord en 1990. Quatre années plus tard, une éphémère tentative de sécession avait été écrasée par Sanaa.

faw-lyn/tm/ras/hj

PLUS:hp