NOUVELLES

Ukraine: Merkel et Obama menacent Moscou de "conséquences" (Berlin)

28/08/2014 05:06 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Barack Obama sont convenus jeudi soir lors d'un entretien téléphonique que le comportement de la Russie en Ukraine "ne peut rester sans conséquences", a annoncé Berlin.

"Ils se sont dits très inquiets des nombreuses informations sur l'arrivée de nouveaux soldats russes et de matériel militaire russe" dans l'est de l'Ukraine, a déclaré dans un communiqué le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert ajoutant que "la chancelière et le président ont été d'accord pour dire qu'un tel comportement ne peut rester sans conséquences".

Le président Obama, a déclaré, lui, depuis la Maison Blanche qu'il "était évident aux yeux du monde entier" que les forces russes se trouvent en Ukraine, tout en excluant tout recours à la force "pour résoudre le problème ukrainien".

Mme Merkel a "confirmé" au président Obama que la situation ukrainienne serait au menu du Conseil européen samedi à Bruxelles, selon son porte-parole. Jeudi après-midi, elle avait annoncé que les 28 discuteraient d'éventuelles "nouvelles sanctions" contre Moscou.

La chancelière a assuré que Berlin poursuivrait ses efforts en vue d'une "solution diplomatique" au conflit, sans en préciser les contours, a ajouté M. Seibert.

Jeudi, la Russie a été mise en accusation lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU par les Occidentaux, Etats-Unis en tête, qui ont dénoncé une implication directe des forces russes aux côtés des séparatistes dans l'est du pays.

Les autorités ukrainiennes ont demandé de leur côté aux Occidentaux des "sanctions significatives" et une aide militaire "d'envergure". Selon l'Otan, "bien plus d'un millier de soldats russes combattent actuellement en Ukraine", ce que Moscou a catégoriquement démenti.

cfe/fjb/gg

PLUS:hp