NOUVELLES

Prague vend à l'Irak 15 avions d'entraînement et de combat L-159

28/08/2014 09:56 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

La République tchèque vendra à l'Irak quinze avions d'entraînement et de combat L-159 fabriqués par l'avionneur Aero Vodochody (banlieue nord de Prague), provenant des surplus de l'armée tchèque, a annoncé jeudi le ministre de la Défense, Martin Stropnicky.

"Le ministère de la Défense vendra à l'Irak quinze avions pour un prix total d'environ 750 millions de couronnes (27 millions d'euros)", a déclaré le ministre devant la presse.

M. Stropnicky a rappelé que le gouvernement tchèque avait donné la veille son feu vert aux livraisons aux Kurdes d'Irak de munitions pour une valeur de 1,5 million d'euros.

La vente des L-159 à l'Irak "va dans la même direction", a noté le ministre tchèque, selon qui les jihadistes de l'Etat islamique représentent "actuellement l'une des plus grandes menaces sécuritaires".

Le contrat porte sur treize avions L-159 en version monoplace dont deux seront utilisés comme source de pièces détachées, et deux appareils en version biplace.

"Le contrat prévoit aussi les livraisons de l'équipement au sol, des pièces détachées, de l'armement et de la munition ainsi que l'entraînement des pilotes et du personnel au sol", a déclaré le président d'Aero Vodochody, Ladislav Simek.

Plusieurs "démarches techniques" sont encore à effectuer pour la finalisation du contrat échelonné sur deux ans et demi, dont des questions liées à l'assurance du côté tchèque et le dépôt d'une garantie de paiement par la partie irakienne, a noté Marek Dospiva de la société Penta, propriétaire d'Aero Vodochody.

L'Irak avait déjà manifesté en 2012 son intérêt pour l'achat de 28 avions du même type, mais le contrat déjà signé n'a pas pris effet.

Aero Vodochody a fabriqué pour l'armée tchèque 72 appareils de ce type, pour 51 milliards de couronnes (1,83 milliard d'euros). L'armée tchèque n'en a cependant gardé qu'une trentaine, à la suite de coupes budgétaires.

Le ministère de la Défense avait également conclu en juillet un accord sur la vente de quatorze autres L-159 à la firme américaine Draken International, pour environ 220 millions de couronnes (7,9 millions d'euros).

L'avion L-159 peut être équipé de missiles air-air et air-sol. Environ 80% des composants des L-159 sont de provenance étrangère, notamment américaine.

Sous l'ancien régime communiste, Aero Vodochody produisait les avions d'entraînement L-29 Delfin et L-39 Albatros, vendus à des milliers d'exemplaires aux pays du bloc soviétique et du Tiers-Monde.

jma/mrm/fw

PLUS:hp