NOUVELLES

Les tomates lutteraient contre le cancer de la prostate

28/08/2014 10:49 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les hommes qui consomment dix portions et plus de tomates chaque semaine réduisent leur risque de souffrir d'un cancer de la prostate de 18 pour cent, révèle une étude britannique.

Des chercheurs des universités Oxford, Cambridge et Bristol se sont intéressés au mode de vie et à l'alimentation de 1806 hommes âgés entre 50 et 69 ans atteints d'un cancer de la prostate, qu'ils ont comparés à 12 005 hommes en santé.

Il s'agirait de la première étude du genre à analyser l'impact de la présence dans l'alimentation de trois substances — le sélénium, le calcium et les aliments riches en lycopène — qui ont été associées au cancer de la prostate.

Les hommes qui consommaient des quantités optimales de ces trois produits présentaient l'incidence la plus faible de cancer de la prostate. Les tomates et leurs produits — comme le jus de tomate ou les fèves au lard — avaient l'impact le plus bénéfique, avec une réduction de 18 pour cent du risque chez les hommes qui consommaient dix portions et plus chaque semaine.

Cela serait dû au lycopène, un antioxydant qui combat les toxines qui peuvent endommager l'ADN.

Une chercheure a toutefois prévenu que les résultats devront être validés lors d'études ultérieures, et possiblement lors d'études cliniques. En attendant, elle suggère aux hommes de consommer une variété de fruits et légumes, de surveiller leur poids et de bouger.

L'étude est publiée dans le journal médical Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention.

PLUS:pc