NOUVELLES

Les paquets de cigarettes génériques n'ont que peu d'impact sur les ventes

28/08/2014 06:30 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les paquets de cigarettes génériques n'ont que peu d'impact sur les ventes des détaillants ou sur le trafic de cigarettes, préviennent des chercheurs australiens.

L'Australie est devenue, en décembre 2012, le premier pays du monde à imposer des paquets génériques, qui ont tous la même apparence. La Nouvelle-Zélande, l'Irlande et le Royaume-Uni étudient actuellement l'adoption de mesures similaires.

Les chercheurs ont recueilli les commentaires de quelque 2000 fumeurs, ce qui leur a permis de constater que l'arrivée des paquets génériques n'a rien changé à leurs habitudes de consommation.

Autant en 2011, avant l'imposition des paquets génériques, qu'en 2013, un an après leur arrivée, les deux tiers des fumeurs s'approvisionnaient toujours auprès de supermarchés, contre 10 pour cent qui fréquentaient des détaillants plus petits.

Le recours au tabac de contrebande est aussi demeuré stable à 1,9 pour cent en 2013, comparativement à 2,3 pour cent en 2011.

Les chercheurs concluent que rien ne permet de croire, pour l'instant, que l'arrivée des paquets génériques met en péril la survie des petits détaillants ou poussent les fumeurs vers le marché noir.

Leur étude n'a pas mesuré l'impact de ces paquets sur le taux de tabagisme.

PLUS:pc