NOUVELLES

Le nouveau président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan a prêté serment

28/08/2014 07:53 EDT | Actualisé 28/08/2014 07:53 EDT
Anadolu Agency via Getty Images
ANKARA, TURKEY - AUGUST 28: Turkish President-elect Recep Tayyip Erdogan swears in as the Republic of Turkey's 12th president at the Turkish Grand National Assembly on August 28, 2014 in Ankara, Turkey. (Photo by Volkan Furuncu/Anadolu Agency/Getty Images)

Le nouveau président de Turquie Recep Tayyip Erdogan a prêté serment jeudi devant le Parlement à Ankara lors d'une cérémonie ostensiblement boudée par les députés du principal parti de l'opposition, a constaté un journaliste de l'AFP.

Élu le 10 août pour un mandat de cinq ans, M. Erdogan, 60 ans, qui succède à Abdullah Gül, a juré de rester attaché "à la Constitution, à la suprématie du droit, à la démocratie, aux principes et aux réformes d'Atatürk et aux principes de la République laïque".

Avant qu'il ne prête serment, les élus du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate), ont quitté l'hémicycle pour dénoncer le refus de M. Erdogan de démissionner de son poste de chef du gouvernement sitôt sa victoire à la présidentielle.

Signe de l'extrême polarisation du monde politique turc, un député du CHP à lancé au président du Parlement Cemil Ciçek, membre du Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) au pouvoir, le texte du règlement intérieur, sous les huées des députés de l'AKP.

Les députés d'un autre parti d'opposition, le Parti de l'action nationaliste (MHP, extrême-droite), ont eux refusé d'applaudir le nouveau chef de l'Etat.

À la tête du gouvernement depuis 2003, M. Erdogan est décidé à garder les rênes de l'exécutif, normalement entre les mains du Premier ministre, et a annoncé son intention de réformer la Constitution pour imposer un régime présidentiel.

Après la cérémonie de passation de pouvoir avec M. Gül plus tard dans l'après-midi, M. Erdogan doit charger son successeur désigné, l'ancien ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu, 55 ans, de former un nouveau gouvernement dont la composition devrait être dévoilée dès vendredi.


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Istanbul, Turquie