NOUVELLES

L'Australie évoque une nouvelle piste pour retrouver le vol MH370

28/08/2014 08:39 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

CANBERRA, Australie - L'avion du transporteur aérien Malaysia Airlines qui s'est mystérieusement volatilisé en mars pourrait avoir viré vers le sud un peu plus tôt qu'on ne le croyait jusqu'à présent.

Le vice premier ministre de l'Australie, Warren Truss, a indiqué jeudi que c'est ce que porte à croire une nouvelle analyse d'un appel satellite raté.

Le Boeing 777 et les 239 personnes qui se trouvaient à bord sont disparus le 8 mars, lors d'un vol entre Kuala Lumpur et Pékin. Des semaines de recherches intensives n'ont pas permis de retrouver le moindre indice.

Les fouilles devraient reprendre au cours des prochaines semaines, à l'aide d'équipement encore plus sophistiqué. Les responsables discuteront maintenant de la possibilité d'élargir ou de modifier la zone de 60 000 kilomètres carrés ciblée, sur la base des nouvelles informations obtenues.

La nouvelle analyse porte sur les deux appels satellites placés par le personnel au sol de Malaysia Airlines pour tenter de rejoindre l'équipage de l'avion. On croit maintenant que l'avion volait déjà vers le sud quand le premier appel a été tenté, moins de 20 minutes après que l'appareil soit disparu des radars.

Les enquêteurs sont au courant de cet appel depuis longtemps, mais ce n'est que tout récemment qu'ils ont pu adapter leurs analyses pour essayer d'obtenir des indices quant à la direction dans laquelle volait l'avion.

L'Australie et la Malaisie se sont entendues jeudi sur le partage du coût des opérations. La prochaine phase des recherches pourrait s'étirer sur un an et coûter 48 millions $ US.

Une entreprise néerlandaise, Fugro Survey, relancera les recherches dans trois semaines à l'aide de caméras sous-marines, de sonars latéraux et d'échosondeurs multifaisceaux.

PLUS:pc