NOUVELLES

Immigration: des passeurs égyptiens trahis par des selfies

28/08/2014 05:16 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

Sept passeurs de nationalité égyptienne ont été trahis par des selfies qu'ils avaient pris à bord d'un ancien yacht sur lequel ils avaient embarqué des migrants pour rejoindre l'Italie, a rapporté jeudi l'agence italienne Ansa.

442 migrants sont arrivés dans le port de Pozzallo, en Sicile, à bord d'un navire marchand qui les avaient recueillis dans le canal de Sicile alors qu'ils dérivaient sur cet ancien yacht.

Parmi eux, la police et les carabiniers ont arrêté les sept hommes, qui s'étaient pris eux-mêmes en photo avec leurs portables, tout sourire sur le pont, lors des longues opérations d'embarquement des passagers. Selon les témoignages des arrivants, ces opérations auraient pris 13 jours. Parmi les passagers, se trouvaient une centaine de Palestiniens originaires de Gaza.

Selon les enquêteurs, le voyage aurait permis à ce réseau de passeurs de gagner un million de dollars.

453 passeurs ont été arrêtés depuis octobre dans le cadre de l'opération "Mare Nostrum" mise en place par l'Italie pour venir au secours des dizaines de milliers migrants d'Afrique et du Moyen Orient traversant la Méditerranée à bord de bateaux de fortune. Parfois les passeurs abandonnent les bateaux à la dérive, en signalant une avarie, et les passgers sont alors recueillis par des navires militaires italiens ou maltais, ou par des cargos croisant dans la zone.

jlv/ob/fw

PLUS:hp