NOUVELLES

Guerre à Gaza: match nul Israël-Hamas, selon une majorité d'Israéliens (sondage)

28/08/2014 01:58 EDT | Actualisé 27/10/2014 05:12 EDT

Une majorité d'Israéliens estime que ni Israël ni le Hamas ne sont sortis vainqueurs de la guerre dans la bande de Gaza, qui a abouti à un cessez-le-feu mardi après 50 jours de combats, selon un sondage rendu public jeudi.

A la question: "à la suite du cessez-le-feu auquel ont abouti Israël et le Hamas comment qualifieriez-vous les résultats des combats?", 54% des personnes interrogées pensent qu'aucune des deux parties ne l'a emporté, 26% estiment qu'Israël a gagné la bataille, contre 16% pour le Hamas, le reste étant sans opinion.

La cote de confiance du Premier ministre Benjamin Netanyahu a pour sa part connu une très forte chute: 50% des Israéliens se déclarent satisfaits de la manière dont il a géré l'opération "Bordure protectrice" lancée le 8 juillet contre 77% trois semaines auparavant.

Ce sondage publié par le quotidien Haaretz a été réalisé auprès de 464 personnes représentatives de la population israélienne avec une marge d'erreur de 4,64%.

Selon un autre sondage rendu public mercredi soir par la deuxième chaîne de télévision privée, 54% des Israéliens sont opposés au cessez-le-feu contre 37% qui y sont favorables.

Benjamin Netanyahu a justifié mercredi soir lors d'une conférence de presse sa décision d'accepter un cessez-le-feu en affirmant qu'aucune des exigence du Hamas n'avait été acceptée.

Énumérant les "succès" de l'opération "Bordure protectrice", Benjamin Netanyahu a déclaré que "le Hamas n'avait pas subi une telle défaite depuis sa création".

M. Netanyahu a toutefois admis "qu'il était encore trop tôt pour savoir si le calme est revenu à long-terme".

L'accord de cessez-le-feu, conclu sous l'égide de l'Egypte, est entré en vigueur mardi, après une guerre qui a fait 2.143 morts côté palestinien.

L'armée israélienne a subi ses plus lourdes pertes durant cette opération depuis la guerre contre le Hezbollah libanais en 2006, avec 64 soldats tués. Six civils ont également péri.

jlr/hj

PLUS:hp