NOUVELLES

GB: le solde migratoire en hausse de 39%

28/08/2014 08:33 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

Le Royaume-Uni a enregistré un solde migratoire positif de 243.000 personnes en 2014, soit une augmentation nette de 39% sur un an, selon les statistiques officielles publiées jeudi, alors que le gouvernement veut le ramener sous les 100.000 d'ici 2015.

Le solde migratoire au Royaume-Uni -différence entre les entrées et les sorties- a enregistré une "hausse significative" de 68.000 personnes sur un an, passant de 175.000 à 243.000, a déclaré l'agence nationale des statistiques (ONS) dans son rapport.

Le nombre de personnes quittant le Royaume-Uni est resté stable au rythme annuel d'environ 316.000 individus depuis 2010. Le nombre d'immigrants de mars 2013 à mars 2014 a augmenté de 13%, passant de 492.000 à 560.000.

Selon les derniers chiffres publiés jeudi, la forte hausse du solde migratoire a été causée par une augmentation des arrivées de citoyens de l'Union européenne, passées de 170.000 à 214.000 sur la période, soit une hausse de deux-tiers, selon l'ONS.

La pleine ouverture du marché du travail aux Roumains et Bulgares au 1er janvier 2014 avait suscité au Royaume-Uni des prévisions alarmistes sur un "raz-de-marée". Les chiffres de l'ONS montrent que l'immigration en provenance de ces deux pays a fortement augmenté.

Le nombre des nouveaux venus originaires de ces deux pays a été multiplié par deux sur un an, passant de 12.000 à 28.000, selon l'ONS.

En outre, le nombre d'immigrants non-ressortissants de l'Union européenne marque une hausse (+19.000), mettant fin à une baisse continue constatée depuis 2011.

Le nombre de nouveaux arrivants venus pour travailler est aussi en forte progression (+38.000), passant de 190.000 à 228.000, alors que le chiffre des immigrants venus pour étudier reste stable à 177.000.

"L'immigration de masse non contrôlée complique le maintien d'une cohésion sociale, crée de la pression sur les services publics et diminuent les salaires", a déclaré James Brokenshire, secrétaire d'Etat britannique à l'immigration.

Le solde migratoire de 243.000 annoncé jeudi reste encore bien au-dessus de l'objectif fixé par le gouvernement qui veut revenir au seuil de 100.000 d'ici les élections générales de 2015, alors que les sondages montrent que l'immigration est une préoccupation majeure des électeurs britanniques.

sds/dh/jeb

PLUS:hp