NOUVELLES

Future grève des technologues à Hydro-Québec: les parties encore devant la CRT

28/08/2014 11:29 EDT | Actualisé 28/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Hydro-Québec et son Syndicat des technologues sont de nouveau convoqués devant la Commission des relations du travail concernant la grève que les technologues veulent bientôt déclencher.

La grève, qui devait initialement être déclenchée ce jeudi 28 août à minuit et une minute, avait été reportée au 5 septembre par le syndicat, après que la Commission des relations du travail eut jugé illégal l'avis de grève qui avait été transmis par le syndicat.

Mardi, la CRT avait estimé que certains volets de la grève «à volets multiples» qui était annoncée contrevenaient au Code du travail, parce qu'ils résultaient en des dates de déclenchement de grève différentes.

Le syndicat des 2537 technologues d'Hydro-Québec, membres du Syndicat canadien de la fonction publique, affilié à la FTQ, a donc dû se remettre à la planche à dessins pour trouver un moyen de concevoir un débrayage en respectant cette décision de la Commission des relations du travail.

C'est donc dans ce contexte que les parties se retrouveront devant la CRT vendredi, pour une séance de conciliation. Elles devront d'abord tenter de s'entendre sur les services essentiels à maintenir lorsque la grève sera effectivement déclenchée.

Si cette rencontre de conciliation n'aboutit pas à une entente entre les parties, la Commission des relations du travail devra alors écouter les observations des parties, samedi cette fois, puis trancher.

Les 2537 technologues à l'emploi de la société d'État exercent différentes tâches reliées à la distribution, à l'exploitation, à la planification, au mesurage et aux télécommunications reliées au réseau d'Hydro-Québec. Ils fournissent une expertise technique, assurent la surveillance, font de l'entretien et du remplacement d'équipements.

PLUS:pc