DIVERTISSEMENT

Milton Glaser, le graphiste de «I ♥ New York», crée un logo contre le réchauffement climatique

26/08/2014 07:10 EDT | Actualisé 26/08/2014 07:11 EDT

Vous ne connaissez peut-être pas le nom de Milton Glaser, pourtant vous avez forcément croisé l'un de ses dessins. De l'affiche iconique de Bob Dylan de 1967, à l'affiche de l'ultime saison de Mad Men, ou le logo de la bière Brooklyn Brewery, Milton Glaser est devenu un graphiste incontournable. Son chef d'oeuvre ? Le logo «I ♥ New York», il y a plus de 35 ans.

i love new york

Aujourd'hui, Glaser revient avec un nouveau logo dédié à la lutte contre le réchauffement climatique. It's Not Warming, It's Dying et ses badges noirs ont été crées pour réveiller les consciences quant aux dangers du changement climatique sur l'environnement.

milton

Pour 5 dollars, 5 «boutons» à porter et à distribuer autour de soi. Le hashtag #itsnotwarming déclenche déjà de nombreuses réactions sur Twitter.

D'après le site Deezen, la conception suggère une vue aérienne de la Terre avec une partie réduite de lumière, symbole de ce qu'il reste de vie sur la planète. «Je ne sais pas vraiment d'où je tiens mes idées, mais la disparition de la lumière semblait être ici un bon message», explique Milton Glaser.

«Il n'y a pas de problème plus grave aujourd'hui que notre survie sur terre», déclare le graphiste. «La seule question est: comment est-ce qu'il peut encore y avoir des gens qui ne se sentent pas concernés? [...] Si la moitié des gens sur Terre portait ce badge, même les puissants de ce monde seraient obligés d'agir», dit-il en référence à certaines multinationales qui d'après lui ont empêché ou retardé une prise de conscience mondiale.

Découvrez les designs les plus connus de Milton Glaser dans le diaporama ci-dessous:


Le travail de graphiste de Milton Glaser


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?