POLITIQUE

Direction du Parti québécois : Sylvain Gaudreault réfléchit

25/08/2014 02:58 EDT | Actualisé 25/08/2014 02:59 EDT
PC

Le député péquiste de Jonquière et ex-ministre des Transports et des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, se dit toujours en réflexion en vue de la course à la direction du Parti québécois.

M. Gaudreault a profité de sa convalescence à la suite de sa chute de vélo pour réfléchir à son avenir politique. Il dit être sollicité par plusieurs membres du caucus du Parti québécois et avoir reçu des appuis, mais n'a toujours pas pris de décision.

C'était d'ailleurs la première rencontre du député de Jonquière avec les médias depuis son accident, le 1er juillet dernier.

Sylvain Gaudreault s'est fracturé le fémur à la hauteur de la hanche. Immobilisé pendant six semaines, il se déplace maintenant à l'aide d'une canne.

Il est toujours suivi par une équipe de réadaptation et sa réhabilitation va bien. « Une des chances que j'ai, c'est qu'on me dit que je suis en forme et encore relativement jeune donc ça se recolle. Le fait que je sois avec une canne, c'est une bonne nouvelle, affirme M. Gaudreault. Mon objectif c'est au plus tard de rembarquer sur mon vélo sur les routes au printemps. »

Avenir de l'information

Par ailleurs, à quelques jours de la rentrée parlementaire, le député de Jonquière se dit extrêmement préoccupé par les changements annoncés dans les médias.

L'ancien professeur au Cégep de Jonquière craint que les coupes à Radio-Canada, la vente annoncée des hebdomadaires de Québécor et l'intégration des journaux de Gesca à La Presse plus viennent diminuer la diversité et la qualité de l'information en région.

« On a un modèle au Saguenay-Lac-Saint-Jean qui est unique au Québec où on a un monde des médias qui se tient, qui contribue à une vie démocratique, une santé de l'information au Saguenay-Lac-Saint-Jean avec des salles de nouvelles indépendantes, avec des journalistes professionnels, et moi je suis très préoccupé par cela », indique Sylvain Gaudreault.

Le député aimerait que le gouvernement fasse une commission parlementaire sur le dossier de l'information en région.

Qui pourrait prétendre à la chefferie du PQ?