DIVERTISSEMENT

Winnie l'ourson a 100 ans

24/08/2014 09:00 EDT | Actualisé 24/10/2014 05:12 EDT
Getty
BURBANK, CA - JULY 10: Actor Tom Kenny attends the Los Angeles Premiere of 'Winnie The Pooh' at Walt Disney Studios on July 10, 2011 in Burbank, California. (Photo by Frederick M. Brown/Getty Images)

Il y a 100 ans jour pour jour, un soldat canadien adoptait un petit ours noir, donnant naissance sans le savoir au plus célèbre des amateurs de miel, Winnie l'ourson, nommé d'après sa ville d'origine, Winnipeg.

L'histoire remonte au 19 août 2014, lorsqu'un membre des forces du Royal Canadian Army Veterinary Corps, le lieutenant Harry Colebourn, tombe par hasard sur un ourson orphelin.

Débarqué avec ses troupes à White River, en Ontario, le soldat entend parler de la prise d'un chasseur, qui a tué la mère de Winnie. Sans sa mère, le jeune ours va mourir, se dit le lieutenant.

Le soldat offre alors 20 dollars au chasseur pour récupérer l'ourson, qu'il nomme Winnipeg en l'honneur de la ville où il vivait avant la guerre. En peu de temps, Winnipeg est devenu Winnie l'ourson, fidèle ami du lieutenant.

Accompagné de son maître, le célèbre compagnon ira même jusqu'en Angleterre, divertissant les troupes campées sur la plaine de Salisbury.

Le lieutenant fera finalement cadeau de Winnie au zoo de Londres, où il deviendra l'inspiration du conte pour enfants créé par A.A. Milne. Winnie est mort au zoo en 1934.

« À mes yeux, cette histoire est fascinante parce qu'elle semble venir de si loin, être si différente, alors qu'au fond, elle est directement connectée à notre ville », raconte Mary Anne Appleby, qui a lancé en 2011 une biographie de Winnie l'ourson.

À Winnipeg, le parc Assiniboine abrite encore une galerie dédiée au célèbre conte et à son protagoniste. Une statue de bronze du lieutenant Coleburn trône aussi fièrement au milieu du terrain de jeu.

À VOIR AUSSI:

Les enfants font la sieste n'importe où