NOUVELLES

Un homme est abattu par la police près de Ferguson, dans le Missouri

19/08/2014 07:06 EDT | Actualisé 19/10/2014 05:12 EDT

FERGUSON, États-Unis - Des policiers de St. Louis, au Missouri, ont abattu mardi un homme armé d'un couteau à la suite du signalement d'un vol dans un magasin. La police a indiqué qu'il s'agissait d'un homme noir.

Une foule importante s'est massée à l'endroit où s'est déroulé le drame, à quelques kilomètres de la ville de Ferguson, où les tensions continuent d'être vives depuis la mort d'un jeune homme noir sous les balles de la police.

Le porte-parole de la police de St. Louis Ed Kuntz a affirmé que la police avait répondu mardi au signalement d'un vol dans un magasin. Il a soutenu que le suspect avait un couteau et refusait de s'en départir.

Le chef de la police Sam Dotson a affirmé que l'homme avait un comportement étrange, et avait dit aux agents: «Tirez, tuez-moi maintenant.»

À Ferguson, la Garde nationale a été appelée en renfort de la police depuis lundi, alors que des citoyens continuent de protester à la suite de la mort par balles de Michael Brown il y a dix jours.

A la tombée du jour, mardi, les manifestants ont de nouveau déambulé dans les rues de Ferguson, progressant en carré. Les policiers portant des matraques et des masques à gaz ont surveillé l'attroupement mais ne sont pas intervenus.

Les autorités à Ferguson ont exhorté les résidants, mardi, à demeurer chez-eux à la tombée du jour pour favoriser la paix sociale, et ont promis plusieurs actions pour rebâtir les ponts avec la communauté majoritaire noire.

Selon une déclaration de la Ville, le maire de Ferguson, le conseil municipal et d'autres employés se sont penchés sur les moyens d'augmenter le nombre de candidats afro-américains à l'académie de police, de développer des programmes incitatifs pour encourager les policiers à habiter dans la ville et de recueillir des fonds pour installer des caméras sur le tableau de bord des voitures de police et les vestes des agents.

«Nous avons l'intention de tirer les leçons de cette tragédie, alors que nous travaillerons encore davantage pour la sécurité de nos résidents et entreprises et ferons avancer notre communauté par la réconciliation et la guérison», indiquent les dirigeants par communiqué, mardi.

Benjamin Crump, un avocat pour la famille de Michael Brown, a affirmé que les funérailles du jeune homme de 18 ans se tiendraient lundi prochain.

Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de retirer la responsabilité de l'enquête au procureur local, Bob McCulloch. Certains leaders noirs ont remis en doute la crédibilité du procureur en citant les liens entre sa famille et la police. Le père, la mère, le frère, l'oncle et le cousin de M. McCulloch ont tous travaillé pour la police de St. Louis. D'ailleurs, son père a été tué alors qu'il répondait à un appel impliquant un suspect noir.

Le gouverneur a indiqué que la procédure «bien établie» permettait à un procureur de se récuser lui-même pendant une enquête.

PLUS:pc