NOUVELLES

Missouri: levée de fonds du KKK pour aider le policier qui a abattu Michael Brown

19/08/2014 10:22 EDT | Actualisé 19/08/2014 10:28 EDT
AP
Hooded members of the World Order of the Ku Klux Klan give a speech at the Gettysburg National Military Park during a protest rally Saturday, Sept. 2, 2006 in Gettysburg, Pa. The KKK fielded 25 members for the event and their were no incidents. (AP Photo/Bradley C Bower)

Le Klu Klux Klan est toujours vivant et il souhaite venir en aide au policier qui a abattu un jeune Noir du Missouri, Michael Brown.

Le décès du jeune homme de 18 ans, abattu lors d'une intervention policière, secoue la ville de Ferguson depuis plus d'une semaine, où des émeutes ont opposé manifestants (principalement Noirs) et les policiers.

Les événements des derniers jours ont fait resurgir les tensions raciales aux États-Unis, alors que plusieurs membres de la communauté noire exigent l'arrestation du policier responsable pour le décès de Michael Brown, Darren Wilson.

Selon USA Today, le chapitre du Missouri du KKK organise une levée de fonds qui seront distribués au policier qui pourrait devoir faire face à la justice. «Tout l'argent ira au policier qui a fait son travail contre le nègre criminel», écrit l'auteur du blogue New Empire Knights.

Toutefois, rien n'indique que Darren Wilson est affilié au KKK ou sympathique à leur cause.

Toujours sur New Empire Knights, on peut également lire que certains membres du KKK se sont rendus au Missouri afin de «protéger les magasins des Blancs». La photo qui accompagne le billet montre un homme cagoulé et armé d'une arme automatique.

Le KKK compterait entre 5 000 et 8 000 membres toujours actifs aux États-Unis, selon le Southern Poverty Law Center, qui surveille les organismes incitant à la haine.

Mais le Klan recrute. Sa dernière campagne inclut des bonbons laissés dans les boîtes aux lettres des résidences avec un message qui rappelle un célèbre poster de la l'époque de la guerre: «The KKK Wants You» («Le KKK vous veut dans ses rangs»). Sympa!

INOLTRE SU HUFFPOST

Émeutes à Ferguson