NOUVELLES

HitchBOT termine sa traversée du Canada en auto-stop (VIDÉO)

19/08/2014 07:01 EDT | Actualisé 22/08/2014 06:51 EDT

Le petit robot canadien HitchBOT a achevé sa traversée du Canada en auto-stop. Il est arrivé en Colombie-Britannique lundi. HitchBOT avait quitté Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 26 juillet. Il aura parcouru 6000 kilomètres seul, pour arriver à Victoria trois semaines plus tard.

« Je suis en route, Victoria », a tweeté HitchBOT samedi soir, d'un traversier de BC Ferries. Il a attaché une photo des passagers, prise de son point de vue.

Conçu par deux universitaires ontariens, le robot, qui a à peu près la taille d'un enfant de 6 ans, a raconté ses aventures et ses rencontres dans les médias sociaux.

Les professeurs adjoints aux départements de communications professionnelles des universités McMaster et Ryerson, David Smith et Frauke Zeller, ont fabriqué Hitchbot avec un siège d'auto, des nouilles pour la piscine et d'autres matériaux divers. Les voyageurs qui l'ont pris en stop ont pu converser avec lui grâce à son système de reconnaissance vocale et à son intelligence artificielle.

Le projet HitchBOT a pour but de susciter une réflexion et une discussion au sujet des progrès technologiques et de notre perception de la sécurité publique.

« D'habitude, on se demande si on peut faire confiance aux robots. Ce projet pose la question : est-ce que les robots peuvent faire confiance aux humains? » — Frauke Zeller, professeure adjointe, Département de communications professionnelles à l'Université Ryerson

Le professeur David Smith explique de son côté que HitchBOT est un projet d'art collaboratif qui permet d'observer l'interaction entre les humains et la technologie, qui se manifeste de plus en plus souvent.

Ce fut une grande aventure pour le petit voyageur robotisé. Il a rencontré des centaines de personnes, assisté à un pow-wow à Wikwemikong en Ontario, dansé le Harlem Shake en Saskatchewan, et a même été invité à un mariage à Golden, en Colombie-Britannique.

HitchBOT est muni d'un GPS et d'une connexion 3G sans fil, ce qui lui a permis d'afficher sa position sur Internet tout au long de son voyage. Il est alimenté à l'énergie solaire grâce au panneau dont il est équipé et peut également être rechargé au moyen d'une prise de briquet de voiture.

Le robot s'est rendu jusqu'à Victoria en s'en remettant à la bonté des étrangers qu'il croisait pour le conduire à sa destination finale en toute sécurité.

Steve Sxwithul'txw accueille maintenant HitchBOT à Victoria. Selon lui, c'est une belle observation d'interaction sociale, qu'on verra beaucoup plus dans l'avenir. Il amènera Hitchbot faire un tour chez des Premières Nations de la Colombie-Britannique, visiter la ville de Seattle, et prendre le thé à l'Hôtel Empress.

Le petit robot terminera son périple lors d'une dernière apparition publique à la galerie d'art Open Space à Victoria, le 21 août.

INOLTRE SU HUFFPOST

Robots, Cyborgs, and Droids From TV and Film