NOUVELLES

Conte promet de ramener l'équipe d'Italie parmi les puissances du football

19/08/2014 11:06 EDT | Actualisé 19/10/2014 05:12 EDT

ROME - Antonio Conte se dit prêt à ramener l'équipe d'Italie parmi les puissances du football.

L'ancien entraîneur de la Juventus, qui a signé un contrat de deux ans pour devenir le sélectionneur de l'équipe nationale italienne, succède à Cesare Prandelli, qui a démissionné après l'élimination hâtive de l'Italie à la Coupe du monde au Brésil.

«Je ne m'attendais pas à me retrouver dans cette position 35 jours après avoir quitté la Juventus, a déclaré Conte, âgé de 45 ans. Dans ma tête, j'allais voyager à travers l'Europe. Je m'attendais à une place au sein d'un grand club en Europe, peut-être pendant la saison ou à la fin.»

Conte a guidé la Juventus à trois titres consécutifs de la Série A à ses trois années à la tête de l'équipe, et il vise à inculquer la même mentalité gagnante au sein de l'équipe nationale.

«J'aime relever les défis difficiles. Je suis pleinement convaincu que nous pouvons nous relancer car l'Italie figure parmi les meilleures équipes au monde, a-t-il mentionné. Je vais amener ma mentalité ici. Je vis pour la victoire. La différence entre la victoire et la défaite est pour moi semblable à la vie et la mort.»

L'Italie a été éliminé dès la phase de groupe à la Coupe du monde, seulement deux ans après avoir pris part à la finale de l'Euro.

Pendant le séjour de Prandelli avec l'équipe, on a beaucoup parlé de son code d'éthique très strict, faisant que des joueurs ont été évincés de l'équipe nationale s'ils étaient suspendus par leur club ou impliqués dans des incidents à l'extérieur du terrain.

«Tout le monde doit me montrer sur le terrain et à l'extérieur qu'ils désirent porter le maillot de l'Italie, a poursuivi Conte. Il est préférable d'avoir 25 joueurs moins talentueux qui veulent montrer leur valeur que des joueurs qui sont peu désireux de montrer leur dévouement au maillot de l'Italie. Personne ne peut rien prendre pour acquis. Nous allons partir de zéro.»

Conte toucherait 8,2 millions d'euros (11 millions $) pour ses deux années de contrat, une certaine somme prétendument assumée par le commanditaire de l'équipe Puma.

Conte fera ses débuts à la barre de l'équipe lors d'un match amical contre les Pays-Bas à Bari, le 4 septembre. L'Italie entame sa campagne de qualification pour l'Euro 2016 en Norvège cinq jours plus tard.

L'Italie jouera aussi contre la Croatie, la Bulgarie, l'Azerbaijan et Malte dans le groupe H.

PLUS:pc