NOUVELLES

Zimbabwe: la police réprime une manifestation alors que la SADC se réunit

18/08/2014 09:34 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

La police zimbabwéenne a frappé et arrêté des militants de l'opposition et une journaliste lors d'une manifestation à Harare lundi, alors que le pays accueille un sommet régional de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC).

Selon des témoins, la police anti-émeute a dispersé à coups de matraques une manifestation organisée par les jeunes du Mouvement pour un changement démocratique (MDC, opposition) exigeant que le président Robert Mugabe tienne sa promesse électorale de créer 2 millions d'emplois.

Cette manifestation survient au moment où la SADC a élu Robert Mugabe --qui, à 90 ans, est au pouvoir depuis l'indépendance du Zimbabwe en 1980-- président de l'organisation, lors de son sommet annuel à Victoria Falls (nord-ouest).

"Le président nouvellement nommé de la SADC Robert Mugabe a écrasé des jeunes sans emploi à Harare aujourd'hui", a accusé Clifford Hlatshwayo, porte-parole de l'aile jeunesse du MDC.

"La jeunesse du MDC mène la campagne +exige ton emploi+ à travers le pays, et les chômeurs demandent au président de la SADC, qui dirige le gouvernement (zimbabwéen), ce qu'il a promis dans son programme électoral en 2013", date de la dernière réélection du vieux président, a-t-il précisé à l'AFP.

La police a également battu et arrêté une photographe, Angela Jimu, travaillant pour un quotidien privé, le Zimbabwe Mail, selon un confrère qui était avec elle.

La journaliste a été libérée plus tard par la police.

Des défenseurs des droits de l'homme tels qu'Amnesty International et Human Rights Watch ont appelé les pays d'Afrique australe à agir pour la défense des libertés individuelles lors du sommet de Victoria Falls, faisant état de "graves préoccupations" quant à la situation en Angola, au Malawi, au Swaziland, en Zambie et au Zimbabwe.

Cet appel n'a pas empêché Robert Mugabe de déclarer dans son premier discours en tant que président de l'organisation que la SADC peut s'enorgueillir d'un impressionnant palmarès en matière de paix, de sécurité et de démocratie.

rm/arb/liu/jmc

PLUS:hp