NOUVELLES

Le secteur de l'énergie domine en ce qui a trait aux augmentations de salaire

18/08/2014 03:20 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

CALGARY - Le secteur de l'énergie continue de dominer au pays en ce qui a trait aux augmentations de salaire actuelles et projetées, selon un sondage rendu public lundi par la société internationale d'experts-conseils Mercer.

L'augmentation moyenne du salaire de base au Canada devrait être de trois pour cent l'an prochain, soit la même qu'en 2014.

Mais dans le secteur de l'énergie, la hausse moyenne devrait atteindre 3,7 pour cent en 2015, après une progression de 3,9 pour cent cette année.

Mercer mène depuis plus de deux décennies un sondage sur la rémunération au Canada, compilant les réponses données par près de 700 organisations de partout au pays.

Au cours des cinq dernières années, les tendances ont été stables tant au niveau national que parmi les différentes industries, a indiqué lundi Allison Griffiths, de Mercer, en entrevue.

Les entreprises se sentent plus stables et confiantes vis-à-vis de leurs perspectives, a fait remarquer Mme Griffiths.

Lorsque le secteur de l'énergie est retiré de l'équation, l'augmentation moyenne du salaire de base projetée au Canada baisse à 2,9 pour cent. La diminution est encore plus prononcée en Alberta et en Saskatchewan, deux provinces riches en ressources énergétiques.

À l'autre extrémité du spectre, les secteurs du transport, de l'équipement, des biens de consommation ainsi que de la vente de détail et en gros devraient enregistrer les hausses salariales les moins importantes, soit d'environ 2,6 pour cent ou 2,7 pour cent, selon l'étude menée par Mercer.

PLUS:pc