DIVERTISSEMENT

Laurence Jalbert publiera sa biographie en février 2015

18/08/2014 02:09 EDT | Actualisé 19/08/2014 12:13 EDT
DAVID-OLIVIER GASCON

Ce lundi 18 août, Laurence Jalbert célèbre ses 55 ans. Et cette journée marque le début d’une série d’anniversaires importants dans la vie de la chanteuse, qui souligne aussi cette année ses 40 ans dans le milieu de la musique et lançait son premier album il y a bientôt 25 ans, en 1990.

Pour remercier le public de l’avoir accompagnée pendant tout ce temps, Laurence lancera en février 2015 une biographie-essai retraçant des moments importants de son parcours. Un projet qu’elle a entrepris, insiste-t-elle, en toute humilité, pour partager des parcelles de son expérience de vie et de son bagage.

«Je ne me suis pas levée un matin en me disant que je devais absolument faire ci pour célébrer ça, explique Laurence. Tranquillement, c’est arrivé. La vie nous parle, nous envoie une tonne de messages et, tout à coup, ça devient clair. Et ce jour-là, quand c’est clair, tu n’as plus aucun doute. C’est ce que j’ai vécu.»

Co-écrit avec le journaliste Claude André, l’ouvrage, qui ne porte pas encore de titre, ne sera pas une biographie traditionnelle sous forme de récit, mais s’articulera plutôt autour de 12 chansons marquantes de Laurence.

«12 chansons qui ont amené une petite différence dans la vie des gens, précise-t-elle. Des chansons que la personne ici présente a écrites. Une personne qui a failli mourir plusieurs fois, qui est aujourd’hui plus forte qu’elle ne l’a jamais été, qui vient d’un lieu hyper modeste, pour ne pas dire pauvre. Je viens du fin fond de la Gaspésie, où il n’y avait aucun espoir, à cette époque, pour quelqu’un qui voulait faire de la musique. Il n’y avait aucun modèle qui partait de la Gaspésie.»

«On va faire le tour à partir du contenu de ces 12 chansons, poursuit Laurence. Le tour de ce milieu-là, en passant par mon village, ma famille, quelques photos. J’ai fait le voyage de Gaspé jusqu’à Montréal avec un groupe que je ne connaissais pas, il y a 40 ans. Depuis 40 ans que je gagne ma vie avec la musique, j’ai vécu beaucoup, beaucoup de choses. Des choses tristes, noires, mais aussi extraordinaires. Comme de se faire glisser un petit papier dans une poche par quelqu’un qui m’a dit : «J’allais me tuer, mais j’ai écouté ta chanson et je suis encore devant toi.» On se dit que ça ne se peut pas…»

«Je ne pense pas avoir tout compris, dans la vie, mais avec le petit peu que j’ai compris, je veux allumer quelque chose chez quelqu’un qui cherche l’espoir quelque part. J’ai tellement reçu de commentaires positifs, sur la force de vie, par rapport aux chansons que j’ai écrites. En toute, toute, toute humilité. J’ai toujours gardé l’œil vivant, je veux donner de l’espoir et j’ai envie de parler de la vie… Ce serait un beau titre, ça, envie de parler de la vie!», lance Laurence Jalbert en souriant.

Un ami très cher

Maman d’un adolescent, Nathan, et d’une grande fille au début de la trentaine, Jessie, et grand-maman quatre fois, Laurence Jalbert avance néanmoins que sa famille ne sera pas au centre de sa biographie-essai.

«Je n’ai jamais beaucoup placé mes enfants à l’avant-plan, glisse-t-elle. Ils font partie de ma vie, évidemment ; ils ont fait partie de mes décisions et de mes choix. Je ne suis pas allée en Europe parce que, laisser mes enfants, je ne le pouvais pas. Je ne suis pas carriériste, je suis passionnée.»

Or, le bouquin portera certainement l’empreinte d’un ami très cher au cœur de Laurence, son grand complice professionnel, le bassiste Guy Rajotte, qui a composé plusieurs de ses morceaux, et qui a rendu l’âme le 30 avril dernier à la suite d’un cancer, à l’âge de 58 ans. L’auteure-compositrice n’a rien confirmé d’officiel en ce sens, mais les écrits pourraient lui être dédiés.

«Mon grand ami Guy… se remémore Laurence, émue. C’a été une amitié de 38 ans, sans jugements, sans reproches, sans ambiguïtés. On a travaillé ensemble pendant 38 ans. On était toujours, toujours ensemble. Il venait me porter le soir, me chercher le matin. J’étais à côté de lui quand il a poussé son dernier souffle… Et ce souffle, je l’ai reçu. À partir de là, tout est devenu de plus en plus clair, pour moi. Guy est encore la moitié de tout ce que j’ai fait.»

Des conférences

La parution du livre s’accompagnera d’une tournée de conférences intitulée Je vais bien, que Laurence met présentement sur pied en compagnie du comédien Martin Larocque, qui rencontre lui aussi le public de cette façon depuis plusieurs années. Le propos des conférences sera directement lié à celui de la biographie et traitera principalement de résilience.

Laurence Jalbert vient également de sortir un nouvel extrait qui tourne depuis peu sur les ondes radiophoniques, Juste là, et prépare un nouveau disque pour l’automne prochain. Qui plus est, la dame sera une fière représentante de la génération des 50 ans tout l’automne au Choc des générations, un jeu qu’elle tourne présentement et auquel elle adore participer.

LIRE AUSSI:

» Les 25 chansons québécoises de l'été 2014 (VIDÉOS)


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Bons artistes, mauvais albums