NOUVELLES

Japon: remaniement du gouvernement le 3 septembre, plusieurs ministres reconduits (presse)

18/08/2014 08:24 EDT | Actualisé 18/10/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a fixé au 3 septembre l'annonce d'un nouveau gouvernement dans lequel il envisage d'employer plus de femmes et où le ministre des Finances et celui de la Revitalisation économique devraient conserver leurs portefeuilles, selon plusieurs médias.

Shinzo Abe, dont la cote de popularité s'est nettement érodée, avait confirmé au début du mois qu'il allait remanier son gouvernement début septembre, mais sans donner de date précise. Il n'a pas une seule fois changé de ministres depuis son retour au pouvoir fin 2012.

D'après la presse, ce renouvellement de gouvernement et de direction du Parti Libéral-Démocrate (PLD) qu'il préside est désormais fixé au 3 septembre.

M. Abe aurait d'ores et déjà décidé de garder à ses côtés le vice-Premier ministre et ministre des Finances Taro Aso, un vétéran au caractère bien trempé qui sait imposer son autorité, et le ministre de la Revitalisation économique, Akira Amari, très impliqué dans les discussions commerciales, notamment celles liées au projet d'accord de libre-échange connu sous le nom de Partenariat transpacifique (TPP) avec les Etats-Unis, entre autres nations.

M. Abe conserverait aussi le porte-parole et secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga, ainsi que ses bras droits.

L'actuel numéro 2 du PLD, Shigeru Ishiba, pourrait quant à lui prendre le nouveau poste de Ministre chargé de la législation sur la défense, poste qu'il cumulerait éventuellement avec celui de ministre de la Défense (qu'il a déjà occupé dans le passé) ou de ministre des Affaires étrangères.

MM. Abe et Ishiba doivent se revoir la semaine prochaine pour prendre une décision, selon les médias.

Shinzo Abe est revenu au pouvoir en décembre 2012, après un premier court mandat en 2006-2007, avec une équipe de proches dont la première mission était de redresser l'économie en la débarrassant du handicap que constituait la déflation depuis une quinzaine d'années.

Depuis son installation, il s'est attelé à cette tâche et a aussi fait passer plusieurs changements qui lui tenaient particulièrement à coeur, comme une loi renforçant la protection des secrets d'Etat, la création d'un Conseil de sécurité nationale sur le modèle de celui des Etats-Unis ou encore une réinterprétation de la Constitution élargissant les missions des Forces d'autodéfense (nom de l'armée nippone).

kap/anb/mf

PLUS:hp