NOUVELLES

Egypte: un policier tué, un autre blessé dans une attaque

18/08/2014 04:06 EDT | Actualisé 17/10/2014 05:12 EDT

Un policier égyptien a été tué et un autre grièvement blessé par balles lundi dans la province de Gharbiya (nord), lors d'une nouvelle attaque visant les forces de sécurité en Egypte, a affirmé un responsable de la sécurité.

Les policiers effectuaient une ronde dans le village d'Al-Santa et s'étaient approchés d'une voiture garée en bord de route, quand les occupants du véhicule ont ouvert le feu sur eux avant de prendre la fuite, a précisé ce responsable.

Depuis la destitution en juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi par l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi, soldats et policiers sont régulièrement pris pour cibles par des groupes jihadistes.

Ces groupes disent agir en représailles à la sanglante répression qui s'est abattue sur les partisans de M. Morsi depuis sa destitution et qui a fait plus de 1.400 morts et quelque 15.000 arrestations.

Des centaines de partisans de M. Morsi ont également été condamnés à mort à l'issue de procès expéditifs de masse dénoncés par la communauté internationale et des ONG.

Les attentats, initialement cantonnés à la péninsule désertique du Sinaï, ont gagné la région du Delta du Nil et Le Caire, régulièrement secouées par des attaques. Ils ont, selon le gouvernement, fait près de 500 morts --pour la quasi-totalité des policiers et des soldats.

Deux groupes jihadistes ont revendiqué les attaques les plus spectaculaires de ces derniers mois: Ansar Beït al-Maqdess (Partisans de Jérusalem), basé dans le Sinaï et inspiré par Al-Qaïda, ainsi qu'Ajnad Misr (les soldats d'Egypte).

str-tgg/feb

PLUS:hp