NOUVELLES

Une tournée pour découvrir comme «équilibrer l'effectif étudiant équitablement»

17/08/2014 01:42 EDT | Actualisé 17/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), Alexis Tremblay, se lancera prochainement dans une tournée provinciale visant à aborder l'enjeu de la mobilité étudiante.

Réunis en congrès entre vendredi et dimanche à Saint-Raymond de Portneuf,des délégués de son organisation ont endossé à l'unanimité cette démarche.

En entrevue à La Presse Canadienne, M. Tremblay a soutenu qu'à l'occasion de sa grande virée dont le programme sera dévoilé au début du mois d'octobre, il ira à la rencontre de toute une panoplie d'acteurs - comme des responsables d'associations étudiantes, de cégeps et de syndicats ainsi que des élus municipaux et provinciaux - afin de chercher en leur compagnie des solutions pour renverser une «tendance inquiétante».

Il a poursuivi en expliquant que si rien n'est fait, d'ici une quinzaine d'années, la baisse de la clientèle dans les cégeps continueraet «les salles de cours en région se videront».

Selon lui, il est urgent d'élaborer des stratégies destinées à «équilibrer l'effectif étudiant équitablement sur le territoire».

Alexis Tremblay a indiqué qu'il souhaite que «les acteurs du milieu acceptent de se saisir de cette problème-là, de se l'approprier» pour que des solutions communes puissent être mises de l'avant.

Le président de la FECQ a précisé que les conversations qu'il aura avec eux s'articuleront autour de trois thématiques principales.

Les échanges porteront sur les façons de mieux sensibiliser les finissants du secondaire aux bienfaits d'aller poursuivre leur cheminement scolaire dans une région en difficulté de recrutement.

Ils tourneront également autour de la nécessité de mettre sur pied un programme d'aide financière pour inciter de nombreux jeunes à emprunter cette avenue.

Enfin, ils seront axés sur l'importance de mettre des «créneaux d'excellence» en placedans les cégeps situés loin des grands centres pour qu'ils deviennent de réels «pôles d'attraction».

M. Tremblay a spécifié qu'«une fois que [s]a tournée va être terminée, avec la pluralité des points de vue exprimés, [il] va être en mesure de rédiger un programme de mobilité étudiante très complet et crédible à présenter au gouvernement».

PLUS:pc