NOUVELLES

Serena Williams bat Ana Ivanovic 6-4, 6-1 en finale du tournoi de Cincinnati

17/08/2014 03:40 EDT | Actualisé 17/10/2014 05:12 EDT
Anadolu Agency via Getty Images
ISTANBUL, TURKEY - OCTOBER 26: Serena Williams of US reacts during the TEB BNP Paribas WTA Championships semi final tennis match against Jelena Jankovic of Serbia at Sinan Erdem Dome on October 26, 2013 in Istanbul, Turkey. (Photo by Berk Ozkan/Anadolu Agency/Getty Images)

MASON, États-Unis - Roger Federer a mis la main sur un sixième titre à Cincinnati, faisant fi d'un set difficile avant de l'emporter, tandis que Serena Williams s'est imposée afin de signer un premier triomphe à ce tournoi.

Federer a défait David Ferrer 6-3, 1-6, 6-2, dimanche. Il a un dossier de 6-0 en finale et ses six triomphes représentent un record pour ce tournoi.

Son plus récent est survenu contre un adversaire qu'il a dominé tout au long de sa carrière. Federer a amélioré sa fiche à 16-0 contre Ferrer, qui n'a gagné que cinq manches au total contre le Suisse.

Cette victoire a mis fin à une sorte de mauvaise séquence pour Federer, qui a finalement mis la main sur le trophée principal après avoir perdu ses quatre derniers matchs de finale en série Masters. Il s'est incliné face à Jo-Wilfried Tsonga en finale de la Coupe Rogers, il y a une semaine.

«J'ai rapporté quelques petits trophées à la maison, a dit Federer. Je suis content de mettre la main sur le gros.»

Pour sa part, Williams a finalement triomphé à Cincinnati à sa sixième tentative, disposant de la Serbe Ana Ivanovic 6-4, 6-1.

Williams n'avait jamais atteint la finale du tournoi de Cincinnati avant l'an dernier, mais elle s'était effondrée en fin de match contre Victoria Azarenka.

Dimanche, elle n'a laissé aucune chance à son adversaire. Après avoir été brisée dès le premier jeu, elle a rebondi et a scellé l'issue de la rencontre en 62 minutes. L'Américaine a du même coup porté sa fiche à 5-0 en finale cette saison.

«Définitivement ma meilleure performance de l'été, a-t-elle déclaré. J'espère que ce ne sera pas la dernière. C'est certainement un niveau de jeu qui peut me mener au titre des Internationaux des États-Unis.

«J'ai encore beaucoup de travail à faire, mais c'est un meilleur niveau de jeu que celui dont j'ai fait preuve toute l'année, pour être honnête.»

Williams joue bien sur le ciment. Elle a triomphé à Stanford, lors de son premier tournoi depuis Wimbledon. Des raideurs au dos l'ont ralentie en demi-finales à Cincinnati, et on croyait qu'elles étaient disparues dimanche.

Mais ses problèmes de dos ont refait surface au deuxième set. Williams a grimacé après un service au cours du premier jeu et elle a dû s'étirer. Elle a recommencé le manège à quelques reprises entre les points. Ivanovic n'a cependant pu en profiter. En dépit de cette défaite, elle se hissera de nouveau parmi le top-10 mondial de la WTA.

La Serbe était venue à bout de Maria Sharapova après un duel de près de trois heures en demi-finales, samedi soir, en dépit du fait qu'elle avait demandé l'intervention d'un thérapeute en cours de match pour traiter un problème gastrique. Elle n'avait plus beaucoup de carburant dans le réservoir dimanche contre Williams, qui lui a servi 12 as en route vers la conquête du titre.

«Seulement 12?, a demandé Ivanovic. Je croyais que c'était bien plus. Elle a été dominante.»

Le seul autre tournoi auquel Williams a participé à six reprises sans jamais l'emporter est celui de Sydney, en Australie.

C'était un duel intéressant pour la no 1 mondiale, qui a un dossier de 7-1 en carrière contre Ivanovic. Sa seule défaite contre elle s'était produite aux Internationaux d'Australie cette année. Leurs trois matchs précédents ont été très serrés — ils se sont tous rendus au troisième set —, mais celui-ci fut à sens unique après les quelques premiers jeux.

INOLTRE SU HUFFPOST

Coupe Rogers 2014