NOUVELLES

Indonésie: dix touristes étrangers portés disparus après un naufrage

17/08/2014 10:13 EDT | Actualisé 17/08/2014 10:14 EDT

Dix touristes étrangers et cinq Indonésiens étaient portés disparus dimanche après le naufrage de leur bateau dans l'est de l'archipel indonésien, non loin de l'île de Bali, tandis que dix autres ont été secourus, ont annoncé des responsables locaux.

"Un bateau de touristes avec 25 personnes à bord a chaviré alors qu'il naviguait entre les îles de Lombok et de Komodo", a déclaré un responsable des opérations de secours, Budiawan, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens.

"Nous avons secouru dix étrangers, mais dix autres étrangers et cinq Indonésiens sont toujours portés disparus. Nous avons lancé une opération de recherche aussitôt après avoir été informés ce matin" dimanche, a-t-il ajouté.

Les touristes rescapés du naufrage survenu samedi soir sont originaires de Nouvelle-Zélande, de Grande-Bretagne, d'Espagne, des Pays-Bas, d'Allemagne et de France. En revanche, la nationalité des touristes portés disparus n'a pas été déclinée.

Le responsable a précisé que l'accident s'était produit près de la ville côtière de Bima, sur l'île de Sumbawa, qui possède de belles plages de sables blancs et attire nombre de surfeurs.

Contacté par l'AFP, un porte-parole de l'ambassade de France à Jakarta a confirmé qu'un Français figurait parmi les touristes rescapés.

"Il a été secouru par un bateau et est actuellement hospitalisé à Bima, en observation. Nous lui avons parlé et il va bien", a précisé le porte-parole.

Cet homme, dont l'identité n'a pas été précisée, était a priori le seul Français à bord du bateau qui a coulé, a encore dit le porte-parole, soulignant que des vérifications étaient en cours avec la police indonésienne.

- 'Le bateau a heurté un récif' -

De son côté, un porte-parole de l'ambassade de Grande-Bretagne, a lui aussi indiqué que les autorités britanniques étaient en contact avec les autorités indonésiennes après avoir été informées de l'incident, indiquant être prêt à apporter une assistance consulaire.

Un responsable des secours à Bima, Suryaman, a déclaré à l'AFP que le naufrage s'était produit "lorsque le bateau a heurté un récif et a coulé. Des pêcheurs ont réussi à secourir cinq d'entre eux, et cinq autres étrangers ont été secourus par un bateau de plaisance", a précisé Suryaman.

Un responsable de l'agence nationale de secours et de recherches a indiqué de son côté que parmi les cinq Indonésiens portés disparus figuraient quatre membres d'équipage et un guide touristique.

L'île de Komodo est l'une des îles de la Sonde formant le parc national de Komodo, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette zone protégée abrite le dragon de Komodo, la plus grande espèce de varan vivante au monde, menacée de disparition.

Les accidents de bateaux sont fréquents en Indonésie, le plus grand archipel du monde avec 17.000 îles et îlots, en raison de piètres mesures de sécurité et d'embarcations souvent surchargées.

Deux bateaux ont coulé en juillet dans différents endroits de l'archipel, faisant au moins 36 morts, à une période où des millions de fidèles de ce pays musulman voyageaient pour rejoindre leurs proches afin de célébrer la fin du ramadan.

Cependant, les naufrages d'embarcations avec des touristes étrangers sont rares dans l'archipel très prisé pour ses multiples plages de rêve.