NOUVELLES

Turquie : le conflit avec les séparatistes kurdes touche à sa fin (Ocalan)

16/08/2014 10:20 EDT | Actualisé 16/10/2014 05:12 EDT

Le chef historique du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Ocalan, a estimé samedi dans un communiqué que le sanglant conflit vieux de 30 ans entre ces séparatistes kurdes et les autorités turques touchait à sa fin.

"A l'occasion du 30e anniversaire (du début) de notre lutte (le 15 août 1984), je veux déclarer que nous sommes sur le point de connaître des événements historiques", après l'élection présidentielle du 10 août, remportée par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, a ajouté le leader du PKK, emprisonné sur l'île d'Imrali, située dans la mer de Marmara, et cité par l'agence de presse Firat, proche de ce mouvement kurde.

"Cette guerre longue de 30 années en est arrivée, à travers des négociations démocratiques cruciales, à une étape où elle pourrait prendre fin", a jugé M. Ocalan, selon lequel "le processus de négociations démocratiques a une signification profonde, historiquement et socialement".

Il considère en outre que, fort de ses 9,8% des suffrages obtenus à la dernière présidentielle, le principal parti kurde de Turquie, le Parti démocratique populaire (HDP), pourrait bien devenir le principal parti d'opposition et même, à l'avenir, remporter les législatives.

"Avec ces résultats, le HDP, dont la base s'est élargie, sera, aujourd'hui, l'opposition démocratique et efficace, et, à l'avenir, le parti démocratique au pouvoir", a ainsi dit M. Ocalan, qui s'est entretenu avec des représentants de ce parti vendredi à Imrali, où il purge une peine de prison à perpétuité.

Le gouvernement islamo-conservateur turc et le chef du PKK, considéré par la Turquie et une bonne partie de la communauté internationale comme une organisation terroriste, sont en pourparlers depuis l'automne 2012.

Le PKK, qui a décrété en mars 2013 un cessez-le-feu, avait dénoncé cette même année la lenteur des négociations en cours.

Le conflit kurde a fait plus de 45.000 morts depuis 1984 en Turquie.

La minorité kurde dans ce pays est évaluée à environ 15 millions d'âmes, soit 20% de la population.

fo-sjw/bds /sym

PLUS:hp