NOUVELLES

Le gouverneur du Texas Rick Perry riposte en se disant victime d'abus de pouvoir

16/08/2014 03:55 EDT | Actualisé 16/10/2014 05:12 EDT

AUSTIN, États-Unis - Le gouverneur républicain du Texas, Rick Perry, a déclaré samedi que les accusations portées contre lui étaient un abus de pouvoir «outrageux» et qu'il comptait se battre.

M. Perry a fait cette annonce lors d'une conférence de presse, samedi, un jour après qu'un grand jury eut porté deux chefs d'accusation d'abus de pouvoir et pour avoir mis à exécution une menace d'opposer son veto.

Le possible candidat à l'élection présidentielle de 2016 a rejeté les accusations, les qualifiant de purement politiques. M. Perry est le premier gouverneur du Texas à être inculpé depuis 1917.

«Nous ne réglons pas nos différences politiques avec des accusations dans ce pays, a dit M. Perry aux journalistes à l'extérieur de son bureau au Capitole du Texas. C'est outrageux que quelqu'un utilise des outils politiques pour s'en prendre à l'essence même de la Constitution de notre État.»

Les accusations sont liées au veto de M. Perry dans une affaire sur le financement d'une unité d'enquête judiciaire sur la corruption l'an dernier, après que la procureure démocrate Rosemary Lehmberg, qui supervisait l'unité, eut refusé de démissionner après avoir été reconnue coupable de conduite en état d'ébriété.

«Les détails de mon processus décisionnel sont très clairs. J'ai dit dès le début que j'allais utiliser mon veto contre ce financement tant et aussi longtemps qu'une personne en qui j'avais perdu confiance occupait ce poste, a expliqué M. Perry. Et j'avais perdu confiance.»

L'unité d'enquête est basée à Austin, une ville majoritairement démocrate où l'on retrouve aussi le grand jury. Le reste du Texas est majoritairement républicain.

PLUS:pc