NOUVELLES

Fillettes amish enlevées: le couple avait peut-être prévu d'autres enlèvements

16/08/2014 09:53 EDT | Actualisé 16/10/2014 05:12 EDT

CANTON, États-Unis - Un couple accusé d'avoir enlevé deux jeunes soeurs amish était à la recherche de victimes faciles et avait peut-être prévu l'enlèvement d'autres enfants, a indiqué un shérif, samedi.

Stephen Howells fils et Nicole Vaisey, tous deux de Hermon, dans l'État de New York, ont été arrêtés vendredi et accusés d'avoir enlevé les fillettes de 7 et 12 ans alors qu'elles vendaient des produits de leur ferme en bordure de la route, près de la frontière avec le Canada.

Le shérif du comté de Saint-Lawrence, Kevin Wells, a déclaré samedi lors d'une conférence de presse que les enquêteurs tentaient de déterminer si le couple avait préparé ou commis d'autres enlèvements.

Les soeurs ont été enlevées mercredi près du village d'Oswegatchie et ont été libérées par leurs ravisseurs jeudi.

Howells et Vaisey ont été formellement accusés, vendredi, d'enlèvement prémédité avec l'intention d'agresser physiquement ou sexuellement les victimes.

Le shérif a expliqué que Howells, 39 ans, et Vaisey, 25 ans, choisissaient leurs cibles et n'avaient pas nécessairement enlevé les deux fillettes parce qu'elles sont amish.

Les deux suspects sont détenus sans possibilité de libération sous caution et comparaîtront en audience préliminaire jeudi.

M. Wells a expliqué que les deux victimes avaient été en mesure de fournir des détails aux enquêteurs sur leur captivité.

L'Associated Press ne dévoile habituellement pas l'identité de personnes ayant été victimes d'abus sexuel.

Les fillettes sont réapparues saines et sauves environ 24 heures après leur disparition devant la porte d'une maison à environ 24 kilomètres du lieu de l'enlèvement.

Les recherches avaient été compliquées par l'absence de photos des enfants, puisque les Amish évitent la technologie moderne. La famille avait toutefois accepté de publier un portrait-robot de l'aînée.

PLUS:pc