NOUVELLES

Deux casques bleus tués et sept autres blessés dans le nord du Mali

16/08/2014 03:06 EDT | Actualisé 16/10/2014 05:12 EDT

BAMAKO, Mali - Deux casques bleus des Nations unies ont été tués et sept autres blessés dans un attentat-suicide commis dans le nord du Mali, a annoncé le secrétaire général samedi.

Dans un communiqué, Ban Ki-moon s'est dit attristé par le décès des deux soldats et a condamné l'attaque perpétrée contre le personnel de l'ONU.

La mission de l'ONU au Mali avait précédemment rapporté qu'un casque bleu avait été tué et cinq autres blessés.

L'attaque a eu lieu à Ber, dans la région de Tombouctou. C'est la troisième fois cette semaine que des casques bleus sont attaqués dans le nord du Mali.

David Gressly, représentant spécial du secrétaire général au Mali, a condamné l'attaque, affirmant que la violence ne faisait que renforcer la détermination des membres de la mission de maintien de la paix.

Trois autres soldats de l'ONU ont été blessés depuis une semaine par l'explosion de mines dans le nord du Mali.

La France a mené, en janvier 2013, une campagne aérienne pour déloger les militants d'Al-Qaïda et les autres jihadistes de la région, mais des hommes armés continuent d'y perpétrer des attaques.

PLUS:pc