NOUVELLES

Cinq employés Afghans de la Croix-Rouge enlevés près d'Hérat

16/08/2014 11:44 EDT | Actualisé 16/10/2014 05:12 EDT

Cinq employés Afghans du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont été enlevés jeudi par un groupe armé près d'Hérat (ouest de l'Afghanistan), a indiqué samedi un porte-parole de l'ONG.

"Une équipe de cinq titulaires afghans travaillant pour le bureau du CICR à Hérat est actuellement détenue par un groupe armé local", a indiqué à l'AFP Marek Resich, porte-parole du CICR à Kaboul.

"L'incident est survenu alors que l'équipe se déplaçait par la route dans la province d'Hérat le 14 août", a-t-il précisé.

"Le CICR est actuellement en contact à divers niveaux pour assurer la libération de son équipe", a conclu M. Resich.

D'autres enlèvements ont eu lieu récemment, notamment dans la province de Hérat, où deux travailleuses humanitaires finlandaises ont été abattues par des hommes armés fin juillet, dans un climat de violences persistantes contre les Occidentaux à l'approche du retrait des forces de l'Otan.

En 2010, les talibans avaient revendiqué les meurtres de dix employés de l'ONG International assistance mission (IAM) - six Américains, une Allemande, une Britannique et deux Afghans - dans une région reculée de l'est du pays, affirmant que ces humanitaires étaient des "missionnaires chrétiens".

L'Afghanistan est l'un des pays les plus dangereux pour les humanitaires avec le Soudan du Sud, la Syrie et la Somalie. Sur 248 attaques visant des humanitaires à travers le monde en 2013, le site spécialisé Aid Worker Security en a recensé 81 en Afghanistan. La Syrie arrivait en deuxième position, avec 42 attaques.

En 2013, plus de 30 travailleurs humanitaires ont été tués en Afghanistan, dont six employés afghans de l'Agence d'aide à la coopération technique et au développement (Acted), victimes d'une fusillade alors qu'il travaillaient sur un projet de développement rural dans la province de Faryab (nord).

En avril dernier, un officier de police a tué trois Américains, dont un médecin travaillant pour l'hôpital de l'ONG CURE International à Kaboul.

emp/gbh

PLUS:hp