NOUVELLES

WTA/ATP - Cincinnati: Federer fidèle à ses habitudes

15/08/2014 10:50 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

Pour la neuvième fois en douze tournois disputés cette année, Roger Federer a atteint le dernier carré en écoeurant Andy Murray 6-3, 7-5, vendredi à Cincinnati.

L'ancien N.1 mondial sera opposé samedi en demi-finale à Milos Raonic, expéditif plus tôt contre l'Italien Fabio Fognini 6-1, 6-0.

Le Suisse, 3e au classement mondial, abordera ce duel avec un sacré ascendant psychologique puisqu'il a toujours battu le prodige canadien en cinq confrontations.

Alors que Novak Djokovic est en plein doute après son élimination en 8e de finale jeudi, comme à Toronto une semaine plus tôt, et que Rafael Nadal ne sait toujours pas s'il disputera l'US Open, Federer, 33 ans, est en pleine confiance.

"J'ai très bien débuté mon match, je frappais vraiment bien la balle, j'étais le plus agressif dans les échanges", s'est félicité le Suisse, qui s'est imposé à cinq reprises à "Cinci", la dernière fois en 2012, sa dernière victoire dans un Masters 1000.

Il a toutefois connu une petite alerte dans la seconde manche en perdant à deux reprises son service pour être mené 4-1.

Mais Murray, comme c'est le cas depuis son sacre à Wimbledon en 2013, n'est pas parvenu à concrétiser cet avantage et Federer s'est complétement relancé.

"J'ai un peu perdu le rythme dans le 2e set", a-t-il reconnu après avoir signé sa 302e victoire dans un match comptant pour un Masters 1000.

- Une finale Sharapova-Williams ?-

L'autre demi-finale opposera un invité-surprise, le Français Julien Benneteau, à l'Espagnol David Ferrer.

Benneteau, 41e mondial, a obtenu son billet pour la première demi-finale d'un Masters 1000 de sa carrière en dominant le Suisse Stanislas Wawrinka 1-6, 6-1, 6-2.

Le Français de 32 ans, quart de finaliste en mars à Indian Wells, croit en ses chances face à Ferrer, 6e mondial et vainqueur du tomber de Novak Djokovic, son compatriote Tommy Robredo 6-4, 3-6, 6-3.

"Le tournoi n'est pas fini, je peux encore viser plus haut", a espéré Benneteau qui a disputé, et perdu, neuf finales et attend toujours son premier titre en simple sur le circuit ATP.

Dans le tournoi féminin, la réédition de la finale de Roland Garros a encore tourné à l'avantage de Maria Sharapova. La Russe est venue à bout de la Roumaine Simona Halep, 2e mondiale, 3-6, 6-4, 6-4.

Elle sera opposée samedi à la Serbe Ana Ivanovic, victorieuse de l'Ukrainiene Elina Svitolina (6-2, 6-3).

La finale très attendue entre Sharapova et Serena Williams n'est plus très loin, puisque la N.1 mondiale, qui a balayé la Serbe Jelena Jankovic (6-1, 6-3), sera opposée samedi à Caroline Wozniacki.

Même si la Danoise a fait chuter une deuxième joueuse du top 10 en deux jours, la Polonaise Agnieszka Radwanska 6-4, 7-6 (7/5), elle aura du mal à inquiéter Williams, victorieuse de sept de leurs huit précédents duels.

str/jr/glr

PLUS:hp