NOUVELLES

Mexique: amende pour un chantier chinois critiqué par les écologistes

15/08/2014 10:05 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

Les services mexicains de l'environnement ont imposé, pour absence d'autorisations nécessaires, une amende de 500.000 dollars à une entreprise qui construit, avec des capitaux chinois, un gigantesque centre commercial près de Cancun (est), un projet critiqué par les écologistes.

L'amende, d'un montant de 7,2 millions de pesos (538.570 dollars, environ 400.000 euros), concerne "le projet Dragon Mart, pour non-respect de la norme en vigueur, en raison du manque d'autorisations sur l'impact environnemental" du chantier, ont expliqué les services de l'environnement dans un communiqué.

Le projet s'était vu refuser au départ son permis de construire par les autorités, mais il a finalement pu continuer après plusieurs recours devant les tribunaux.

Il est sanctionné "pour ne pas avoir les autorisations nécessaires pour la réalisation de travaux, dont deux chemins en zones humides, et pour l'impact sur les écosystèmes de la côte", selon le communiqué publié jeudi.

D'un coût estimé de 180 millions de dollars, le chantier est financé notamment par l'entreprise chinoise Chinamex.

Il est fortement critiqué par les associations environnementales car 418 des 557 hectares sur lesquels sera bâti le centre commercial sont classés comme réserves naturelles.

Prévu pour être inauguré en novembre, il constituera le deuxième centre commercial financé par des capitaux chinois le plus important au monde, hors de Chine, après un premier complexe ouvert en 2004 à Dubai par l'homme d'affaires chinois Hao Feng.

lp/cd/ka/ros

PLUS:hp