NOUVELLES

Le président finlandais parle de la crise en Ukraine avec Poutine

15/08/2014 07:46 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

Le président russe Vladimir Poutine a accueilli vendredi son homologue finlandais Sauli Niinistö, venu en Russie pour parler de la crise en Ukraine, alors que la Finlande est l'un des pays européens les plus menacés par l'aggravation du conflit entre Moscou et les Occidentaux.

"Je suis venu pour parler des possibilités de régler la situation en Ukraine (...) et de contribuer à la stabilisation" dans ce pays, a déclaré M. Niinistö, au début d'une rencontre avec Vladimir Poutine dans sa résidence à Sotchi (sud), une station balnéaire russe au bord de la mer Noire.

"Cette catastrophe qui a lieu en Ukraine concerne, bien évidemment, nous tous", a-t-il ajouté, déplorant que le conflit opposant les forces régulières ukrainiennes aux rebelles prorusses ait notamment "porté préjudice aux relations entre la Russie et l'Union européenne".

"Nos relations avaient traditionnellement tendance à se développer, mais aujourd'hui la situation est un peu différente", a ajouté le président finlandais.

Frappée par des sanctions occidentales sans précédent en raison de son rôle présumé dans le conflit en Ukraine, la Russie a interdit début août pour un an les importations de produits agroalimentaires en provenance de l'UE et des Etats-Unis.

La Finlande, qui exporte notamment en Russie des produits laitiers et de la viande, est l'un des pays de l'UE qui risquent d'être les plus touchés par l'embargo agroalimentaire russe.

"Les relations entre la Russie et la Finlande ont toujours été très bonnes", a déclaré pour sa part M. Poutine, rappelant que la Finlande avait apporté "un important investissement dans l'économie russe".

Il a toutefois déploré que le chiffre des échanges entre les deux pays soit ces derniers temps "en légère baisse", en précisant que cela était lié "non seulement aux difficultés dans le domaine politique, mais aussi à des raisons purement économiques".

mp/lap/pt

PLUS:hp