NOUVELLES

Le pape appelle les catholiques à rejeter le matérialisme

15/08/2014 07:36 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

DAEJEON, Corée du Sud - Le pape François a demandé vendredi aux catholiques du monde de résister à l'attrait du matérialisme qui étouffe l'esprit, à l'occasion d'un voyage de cinq jours en Corée du Sud.

Le pape a lancé cet appel lors de sa première messe publique en Asie, après avoir reçu un accueil délirant de la part de dizaines de milliers de jeunes catholiques réunis à l'occasion d'un festival dans la ville centrale de Daejeon.

Le pape a profité de son homélie pour demander aux fidèles de rejeter les politiques économiques «inhumaines» qui écrasent les pauvres, ainsi que l'esprit de concurrence effrénée qui est une d'égoïsme et de conflits.

Il s'agit d'un thème récurrent du pontificat du pape François, qui dénonce fréquemment «l'idolâtrie de l'argent» et les excès du capitalisme qui poussent les pauvres encore plus loin en marge de la société.

François a repris le même message plus tard vendredi, lors d'une rencontre avec 6000 jeunes catholiques provenant de 23 pays et réunis au sanctuaire de Solmoe, le lieu de naissance du premier prêtre catholique sud-coréen.

«Nous voyons des signes d'une idolâtrie de la richesse, du pouvoir et du plaisir, mais à un coût élevé pour la vie humaine», a-t-il dit.

Il a ensuite ajouté que la compétition peut mener à un vide et à un découragement qui croissent «comme un cancer» au sein de la société. «Combien de nos jeunes ont souffert de ce découragement?», a-t-il demandé.

Avant le début de la messe, le pape a rencontré en privé une douzaine de survivants du naufrage de traversier qui a fait quelque 300 victimes au printemps, ainsi que des proches des victimes. L'un d'entre eux, Lee Ho Jin, suit des cours de catéchisme depuis deux ans et a demandé au pape de le baptiser. François a accepté et la cérémonie aura lieu samedi.

Les proches ont aussi remis au pape un petit ruban jaune, qui symbolise la solidarité avec les victimes du naufrage. Le pape a épinglé le ruban à ses vêtements pendant la messe.

Lors de sa dernière prière, le pape a offert son réconfort aux survivants et aux familles.

«Que cet événement tragique qui a rassemblé les Sud-Coréens dans le deuil puisse confirmer leur détermination à oeuvrer ensemble pour le bien commun», a-t-il dit.

PLUS:pc