NOUVELLES

Le Canada est prêt pour les quarts de finale face à l'Allemagne

15/08/2014 06:37 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

EDMONTON - John Wooden, l'ancien entraîneur de l'équipe de basketball de l'Université de Californie à Los Angeles, a déjà dit «les petites choses font en sorte que les grandes choses se produisent».

L'équipe canadienne de soccer qui participe à la Coupe du monde U-20 de soccer féminin a suivi cette philosophie la semaine dernière après un début de tournoi difficile. L'équipe hôtesse a perdu son premier match et a failli être éliminée du tournoi alors qu'elle tirait de l'arrière 2-0 à la mi-temps de son match contre la Finlande.

Les «petites choses» qui ont fait la différence ont été les encouragements des joueuses réservistes sur les lignes de côté. C'est devenu une sorte de motivation qui a mené les Canadiennes à une remontée victorieuse de 3-2 face à la Finlande et à une victoire de 1-0 contre la Corée du Nord, qui leur a permis de se qualifier pour les quarts de finale face à l'Allemagne, samedi au Stade du Commonwealth.

La gardienne canadienne Kailen Sheridan affirme n'avoir jamais été sur une équipe d'un aussi grand soutien, ajoutant que les encouragements ont été d'une grande aide à la mi-temps de l'affrontement contre la Finlande.

«Chaque joueuse nous disait qu'on jouait bien et qu'on avait toujours 45 minutes pour le prouver, a-t-elle expliqué. Nous avons compris le message... et nous avons tiré avantage de nos occasions de marquer.»

Les Canadiennes ont maintenant la chance de se rendre en demi-finale. Pour l'atteindre, ils devront contenir la surprenante attaque de l'Allemagne qui a touché la cible à 12 reprises au cours de ses trois victoires.

«Nous savons que nous faisons face à une bonne équipe, une des meilleures au monde, donc ce sera un vrai défi pour nous, a commenté la joueuse Kylie Davis. Elles ont marqué beaucoup de buts. Elles sont reconnues pour profiter de leurs chances et elles le font. Nous avons cependant travaillé fort pour se préparer.»

L'équipe favorite démontre de la créativité, du talent et de la technique en plus d'être rapide et fonctionnelle.

«Elles sont très diversifiées, a commenté Sheridan. Elles sont très fortes athlétiquement et elles ont plusieurs habiletés techniques. Elles sont aussi très rapides, donc nous devons être prêtes à tout.»

Les Canadiennes notent toutefois que les Allemandes ont accordé six buts en trois matchs, même si cinq d'entre eux sont survenus dans un match nul de 5-5 contre la Chine.

«Si nous analysons les buts marqués, nous devons aussi regarder les buts accordés, a fait remarquer Davis. C'est une bonne équipe offensivement, mais nous avons accompli du bon boulot et marqué quelques beaux buts aussi.

«Nous espérons que les vannes sont désormais ouvertes et que le déluge s'en vient.»

On ne s'attend pas à un festival offensif malgré tout. Mis à part les cinq buts contre la Chine, l'Allemagne a accordé un but au cours de ses deux autres victoires tandis que le Canada a donné trois buts en trois matchs.

Les Canadiennes, elles, sont optimistes d'avoir trouvé le moyen de faire taire l'attaque allemande.

PLUS:pc