DIVERTISSEMENT

L'Acadie célèbre sa fête nationale aux quatre coins des provinces de l'Atlantique

15/08/2014 06:26 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT
SRC

Les collectivités acadiennes aux quatre coins des provinces de l'Atlantique et ailleurs ont célébré vendredi leur fête nationale.

Les célébrations se sont déroulées toute la journée pour se conclure par un grand spectacle du Congrès mondial acadien, qui se tient dans le Maine.

Les artistes en vedette étaient Zachary Richard, Lisa LeBlanc, Radio Radio, Roch Voisine, Marie-Jo Thério, Édith Butler, Florent Vollant, Steve Riley and the Mamou Playboys, Boréal Tordu, Acadia Trad School et les Hay Babies, entre autres.

Plusieurs collectivités ont hissé le tricolore étoilé lors d'une cérémonie et des concerts se sont tenus un peu partout dans la région. Des messes ont été célébrées à plusieurs endroits. Le 15 août est aussi souligné par des activités familiales et des tintamarres.

Le tintamarre est une tradition populaire qui consiste à défiler en faisant le plus de bruit possible pour montrer la vitalité de l'Acadie. Le tintamarre le plus retentissant est celui de Caraquet, au Nouveau-Brunswick, mené par des milliers de participants maquillés et costumés. 

Cette année, le tintamarre qui s'est tenu vendredi au Maine a rassemblé plus de 10 000 personnes, selon les organisateurs. À plusieurs endroits, la météo n'a pas freiné les Acadiens qui sont sortis pour faire la fête. 

Le Congrès mondial acadien (CMA), qui se déroule ces jours-ci dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, le Témiscouata et le nord du Maine, fait aussi une grande place à la fête. Le programme comprend des visites guidées, des amuseurs publics, des concerts, une grand-messe et un barbecue communautaire.

L'Acadie du Maine a eu le privilège d'accueillir les célébrations de la soirée. Le grand spectacle intitulé Acadie fille d'Amérique a commencé à 20 h, et a été suivi de feux d'artifice.

Quatre jours de célébrations à Halifax

Le son du violon et de l'accordéon cajun a déjà résonné dans le cœur historique d'Halifax. C'était une initiative du conseil communautaire du Grand Havre, qui travaille sur la reconnaissance des Acadiens de la région. « Qu'ils voient qu'on contribue à la joie de vivre », souligne le porte-parole, Jules Chiasson.

Le maire d'Halifax, Michael Savage, promet encore plus de collaboration avec la communauté. « Nous sommes heureux de célébrer l'Acadie », dit-il.

Le groupe louisianais Tee Chaoui Social Club donne en concert à 21 h au Carlton, à Halifax, et samedi à 20 h à l'École des Beaux-Marais de Chezzetcook. Il y aura des activités traditionnelles et des jeux pour enfants samedi et dimanche après-midi au Musée de la maison acadienne, à Chezzetcook.

Des élus saluent l'Acadie

Dans une déclaration écrite, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, souhaite bonne fête aux Acadiens et invite tous les Canadiens à fêter avec eux. « Aujourd'hui, les nombreuses réalisations des Acadiens occupent une place importante dans le développement de la prospérité de notre pays, et l'esprit et la détermination du peuple acadien continuent d'être une source de fierté et d'inspiration », souligne M. Harper.

Le premier ministre du Québec, Phillipe Couillard, a profité du Congrès mondial Acadien pour faire sa première visite officielle au Nouveau-Brunswick depuis qu'il est en poste.

Monsieur Couillard et David Alward, premier ministre du Nouveau-Brunswick, se sont notamment rendus au « Rendez-vous des artistes » à St-Léonard, et participeront au grand tintamarre à Madawaska, au Maine.

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, s'est rendu pour sa part dans la Péninsule acadienne, au Nouveau-Brunswick, à l'occasion de la fête. Il doit notamment assister au tintamarre de Caraquet.

Le 15 août est jour de fête pour l'Acadie depuis la convention nationale de 1881, tenue à Memramcook, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. Il ne s'agit toutefois pas d'un congé férié.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 bonnes raisons de découvrir le littoral acadien du Nouveau-Brunswick en famille