NOUVELLES

Euro-2014 - A Schippers les honneurs

15/08/2014 04:26 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

La Néerlandaise Dafne Schippers est bien la nouvelle reine du sprint européen, victorieuse du 200 m des championnats d'Europe avec la nouvelle meilleure performance mondiale de la saison à la clé, lors de la 4e journée de l'Euro-2014 d'athlétisme, à Zurich.

Son pays, les Pays-Bas a lui aussi mérité les honneurs en s'adjugeant deux titres vendredi, avec outre Schippers, le sacre de Sifan Hassan sur 1500 m (4:04.18). Nadine Broersen, elle, n'a pu faire mieux que 2e de l'heptathlon, derrière la Française Antoinette Nana Djimou, qui conserve son titre avec 6551 pts.

Schippers, justement, était encore heptathlonienne il y a peu. Médaillée de bronze des épreuves combinées aux Mondiaux 2013 de Moscou, la Néerlandaise obtient jour après jour la confirmation qu'elle a bien fait cette saison de troquer les travaux d'Hercule pour le sprint.

La voici auteure d'un superbe doublé 100/200 m, 8 ans après la Belge Kim Gevaert, la dernière à avoir réalisé pareil exploit, à Göteborg en 2006.

"Deux médailles d'or, ça sonne bien et c'est un grand succès pour moi et également pour mon pays", a déclaré Schippers, qui s'aligne ce week-end sur le relais 4x100 m.

Schippers va vite, très vite. A 22 ans seulement, ses capacités peuvent même pousser la blonde au puissant physique à réviser ses priorités au niveau mondial.

En s'approchant ainsi de la barre des 22 secondes (22.03, vent négatif de 0,5 m/s) sur le demi-tour de piste, la Néerlandaise se positionne clairement comme l'une des meilleures mondiales sur la distance.

L'an prochain, pour les Mondiaux de Pékin 2015, Schippers devra choisir entre heptathlon et sprint...

Le sprint européen masculin a aussi connu une petite révolution avec la défaite du Français Christophe Lemaitre sur le 200 m, face au Britannique Adam Gemili (19.98 contre 20.15).

Déjà battu par un Britannique, James Dasaolu, sur 100 m, Lemaitre doit désormais s'interroger sur les raisons qui font de lui un sprinteur qui ne progresse plus depuis trois ans.

La hauteur messieurs a finalement accouché d'une souris, en raison de la pluie et du froid qui se sont abattus sur le Letzigrund.

L'Ukrainien Bohdan Bondarenko en a néanmoins profité pour ajouter un titre européen à son sacre mondial de l'an dernier avec 2,35 m, devant son compatriote Andriy Protsenko (2,33 m) et le Russe Ivan Ukhov (2,30 m).

En matinée, le Français Yohann Diniz a établi un nouveau record du monde du 50 km marche (3h32:33), qui risque bien d'être le seul à être réalisé durant ces Championnats d'Europe.

La Polonaise Anita Wlodarczyk n'en a pas été si loin, avec 78,76 m au marteau à 66 cm de la marque référence de l'Allemande Betty Heidler en 2011 (79,42 m).

La Pologne a glané une autre médaille d'or, avec Adam Kszczot, impérial sur 800 m (1:44.15).

fbr/alh

PLUS:hp