NOUVELLES

Démission du cardinal chef de l'Eglise catholique d'Irlande

15/08/2014 02:06 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

Le cardinal Sean Brady, chef de l'Eglise catholique d'Irlande, a annoncé vendredi avoir présenté sa démission au pape Francis à l'occasion de son 75e anniversaire.

L'archevêque d'Armagh avait été critiqué dans le passé par des associations de victimes d'abus pédophiles qui l'accusaient d'avoir couvert les crimes sexuels de prêtres ou religieux de son diocèse.

"Le mois dernier, j'ai présenté ma démission au Pape François conformément aux exigences du droit canonique", a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Je l'ai fait en prévision de mon 75e anniversaire que je vais célébrer demain", a-t-il ajouté.

Selon l'usage au Vatican, les évêques remettent leur démission à 75 ans, et la date d'effet de cette démission est décidée par le Pape.

Le cardinal avait présenté des excuses publiques en mai 2012 pour n'avoir pas informé la police des exactions d'un prêtre pédophile de son diocèse commises dans les années 70.

Marie Kane, victime d'abus sexuels par un religieux, s'est dite déçue qu'il n'ait pas démissionné plus tôt.

"Il aurait dû le faire depuis longtemps. Il ne devrait pas juste le faire parce qu'il a 75 ans", a-t-elle déclaré sur la RTE.

En 2006, Sean Brady est devenu le premier primat catholique d'Irlande à rencontrer le dirigeant protestant Ian Paisley, dans le cadre des pourparlers sur le processus de paix dans la province britannique d'Ulster.

Le pape Benoît XVI a nommé Sean Brady au Collège des cardinaux l'année suivante.

En janvier 2013, le pape Benoît XVI a nommé Eamon Martin pour succéder à Sean Brady en tant qu'archevêque d'Armagh lorsque celui-ci démissionnerait.

Sean Brady a précisé qu'Eamon Martin prendrait ses fonctions "dès que le pape François aura accepté ma démission".

cob-mc/dh/ih

PLUS:hp