NOUVELLES

Des combats font sept morts dans la capitale de la Somalie

15/08/2014 09:24 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

MOGADISCIO, Somalie - Au moins sept personnes ont été tuées vendredi dans la capitale de la Somalie, quand des troupes gouvernementales ont perquisitionné la demeure d'un ancien chef de guerre dans le cadre d'une opération de désarmement.

Des explosions et des coups de feu ont été entendus alors que les soldats combattaient les hommes de l'ancien chef de guerre.

Les victimes sont quatre civils, deux miliciens et un soldat, selon une source policière. Huit personnes ont aussi été blessées.

La force militaire de l'Union africaine en Somalie, AMISOM, a précisé que la perquisition s'est déroulée près de la résidence de l'ancien commissaire de district Ahmed Daci. Les miliciens de Daci auraient tiré en direction des membres de la mission, provoquant l'affrontement.

Une vingtaine de miliciens auraient éventuellement été arrêtés et une quinzaine d'armes saisies.

La campagne de désarmement lancée la semaine dernière par le gouvernement somalien vise à réduire la quantité d'armes qui circulent dans les rues de la ville. Il s'agit de la cinquième opération du genre, les quatre précédentes ayant permis de récupérer environ 500 armes.

Le gouvernement dit vouloir empêcher les armes de tomber entre les mains des militants islamistes du groupe Al-Shabab, mais d'autres croient que la campagne de désarmement vise à réduire au silence ou à neutraliser les détracteurs du gouvernement.

PLUS:pc