NOUVELLES

Canada: correction des chiffres de l'emploi à la hausse

15/08/2014 10:10 EDT | Actualisé 15/10/2014 05:12 EDT

L'économie canadienne a créé 42.000 emplois en juillet uniquement avec des temps partiels avec un taux de chômage de 7% (-0,1 point), a annoncé vendredi l'institut de la statistique dans ses chiffres corrigeant un précédent chiffre de seulement 200 créations d'emplois.

Mercredi, Statistique Canada avait prévu de publier une nouvelle série statistique sur l'emploi en juillet après avoir révélé une erreur de traitement des données dans sa publication du 7 août.

Son erreur avait provoqué une baisse immédiate du dollar canadien de 55 cents à 0,9105 dollar US vendredi dernier après la publication des chiffres sur les créations de 200 emplois quand les analystes tablaient sur 20.000 créations.

Vendredi après la révision de ces créations, le dollar canadien a bondi et s'échangeait vers 13H30 GMT à 0,92 dollar US.

"L'emploi canadien a enregistré une forte augmentation (...) deux fois plus que les prévisions", a indiqué Avery Shenfeld, économiste de la banque CIBC en soulignant que cette progression masquait toutefois la détérioration de l'emploi à temps plein.

En juillet, les emplois à temps partiel ont explosé avec une progression de près de 60.000 postes quand les emplois à temps plein chutaient de plus de 18.000 postes, selon la révision l'institut national de la statistique.

L'emploi dans les services d'enseignement a été révisé avec une progression de 46.000 postes en juillet, soit 14.000 de plus qu'annoncé précédemment.

L'institut de la statistique a noté qu'en juillet, l'emploi a augmenté chez les personnes âgées de 25 à 54 ans et chez les jeunes de 15 à 24 ans. Chez les personnes de 55 ans et plus, la hausse observée en juin a été toutefois été partiellement contrebalancée par la perte de 30.000 emplois.

Ce sont les services qui ont créé le plus grand nombre de postes (68.000) quand les secteurs agricole, les mines, le BTP et les industries manufacturières perdaient 26.300 postes.

Statistique Canada a expliqué l'erreur dans ses chiffres par une mise à jour des systèmes de traitement pour une modification sur les méthodes intervenant tous les dix ans. "Pendant le changement de système (fait pour les données de juillet), un programme n'a pas été mis à jour. Il s'agit d'une erreur humaine", a indiqué l'organisme.

al/mbr/vog

PLUS:hp