NOUVELLES

Pologne: des hackers hostiles au pouvoir de Kiev disent avoir bloqué les sites du président et de la Bourse

14/08/2014 11:48 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Des hackers hostiles au pouvoir de Kiev ont affirmé avoir bloqué jeudi les sites internet du président polonais Bronislaw Komorowski et de la Bourse de Varsovie, effectivement inaccessibles en milieu d'après-midi.

Un site internet, se définissant comme celui de "l'Armée du CyberBerkut" ukrainienne, a revendiqué cette attaque comme étant destinée à "punir la Pologne pour son soutien aux fascistes de Kiev".

"Obéissant aux ordres de Washington, notre voisin occidental (la Pologne, ndlr) fournit une assistance politique, diplomatique et militaire aux nationalistes et aux oligarques qui déstabilisent et détruisent l'Ukraine", déclare le site www.cyber-berkut.org.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine entre forces régulières ukrainiennes et séparatistes prorusses hostiles aux autorités de Kiev a fait plus de 2.000 morts en quatre mois, dont près de 1.000 au cours des deux dernières semaines, selon un bilan publié mercredi par l'ONU.

Le site accuse aussi Varsovie d'avoir "envoyé des mercenaires" en Ukraine, affirmations lancées auparavant à Moscou et fermement démenties par la Pologne.

Inquiète elle-même des ambitions russes en l'Europe de l'Est, la Pologne, ex-pays communiste devenu membre de l'Union européenne en 2004, accorde un ferme soutien politique au gouvernement pro-occidental de Kiev et ne ménage pas ses critiques à l'égard du président russe Vladimir Poutine.

mrm/plh

PLUS:hp