NOUVELLES

Moïse Latortue et Martin Plante, condamnés pour meurtre, auront un nouveau procès

14/08/2014 10:16 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Moïse Latortue et Martin Plante, condamnés pour un meurtre sordide et profanation de cadavre à Roxton Falls, en Montérégie, pourront avoir un nouveau procès.

La Cour suprême du Canada a rejeté jeudi la demande de la Couronne qui voulait que leur condamnation soit maintenue, sans autre étape.

Une transaction de drogue qui aurait mal tourné en 2006 serait à l'origine de cette affaire.

On reprochait à la victime, Michel Jean-Baptiste, un Montréalais de 32 ans, d'avoir subtilisé une partie des revenus de la transaction, effectuée à Madrid, en Espagne, et en République dominicaine.

Attiré sur une ferme dans le but de lui faire admettre ce qu'il avait fait du reste de l'argent, l'homme a été battu, mitraillé et étranglé. Son cadavre a ensuite été jeté dans un feu.

Latortue et Plante ont été déclarés coupables en 2010.

Mais la Cour d'appel du Québec avait ensuite ordonné un nouveau procès.

Elle a conclu que les différents témoignages entendus au procès étaient forts contradictoires.

Notamment, le Québécois Martin Plante a témoigné que c'est son coaccusé qui a étranglé la victime, alors que Moïse Latortue, un Ontarien, a affirmé qu'il n'a pas contribué au meurtre et qu'il a seulement constaté son décès lorsqu'il a vu son corps brûler.

La Cour d'appel était aussi d'avis que les jurés avaient reçu des directives erronées du juge qui présidait le procès.

La Couronne en avait appelé de cette décision, espérant que la Cour suprême la renverse et maintienne la condamnation de meurtre au premier degré prononcée par la Cour supérieure.

Avec la tenue d'un nouveau procès, les deux accusés peuvent maintenant espérer une autre issue.

PLUS:pc