NOUVELLES

Les Etats-Unis exhortent l'Ukraine à la "retenue" face aux rebelles

14/08/2014 03:02 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont exhorté jeudi l'Ukraine à la "retenue" afin de réduire le nombre de victimes civiles, alors que l'armée ukrainienne avance dans l'est du pays vers un bastion d'insurgés pro-russes.

"Nous avons souligné l'importance de faire preuve de retenue pour réduire le nombre de victimes civiles", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Marie Harf, lors d'un point presse.

"Nous appelons les Ukrainiens à tout faire pour éviter la population locale en essayant de libérer la ville (de Lougansk, ndlr) des séparatistes", a ajouté Mme Harf, en demandant notamment à Kiev de ne pas utiliser d'armes qui pourraient mettre des civils en danger.

Mme Harf a cependant réaffirmé que les Etats-Unis soutenaient l'Ukraine dans ses efforts pour contrer l'insurrection pro-russe en cours depuis quatre mois, et a accusé les rebelles de délibérément opérer depuis des zones civiles.

"Nous soutenons beaucoup les Ukrainiens là-bas. La bataille dans laquelle ils se retrouvent est dure, et l'objectif ultime est que ces villes ne soient plus sous le contrôle des séparatistes", a déclaré Mme Harf.

Les combats entre Kiev et les insurgés ont fait plus de 74 morts civils ces trois derniers jours dans la région de Donetsk, selon les autorités sanitaires locales.

Les forces séparatistes ont montré quelques signes d'affaiblissement jeudi, avec la démission de leur principal chef militaire.

La Russie a appelé jeudi à un cessez-le-feu "urgent" en Ukraine afin d'assurer la sécurité d'une mission humanitaire visant à apporter de l'aide aux populations du sud-est du pays.

Les Etats-Unis ont réitéré leurs inquiétudes à propos de ce convoi, affirmant que le contenu des camions devra être contrôlé pour vérifier qu'il s'agissait bien d'une aide humanitaire.

"La Russie n'a pas le droit d'envoyer des véhicules ou des personnes en Ukraine sans la claire permission du gouvernement" ukrainien, a dit Mme Harf.

Elle a demandé à l'inverse aux insurgés de permettre à un convoi d'aide humanitaire de Kiev, parti mercredi, de pénétrer dans les territoires qu'ils contrôlent.

sct-are/elm

PLUS:hp