NOUVELLES

Le chef de l'Otan circonspect après des propos apaisants de Poutine

14/08/2014 11:16 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a réagi avec prudence jeudi à des déclarations apaisantes de Vladimir Poutine sur la crise ukrainienne et appelé le président russe à traduire ses propos en actes.

"Si c'est une tentative sincère de désescalade de la situation, j'accueille chaleureusement le discours et les mesures de la partie russe qui pourraient le suivre", a déclaré M. Rasmussen, lors d'une visite à Arendal, dans le sud de la Norvège.

"Malheureusement, nous avons vu des déclarations semblables par le passé sans qu'elles se transforment en actes concrets. Au contraire", a-t-il ajouté.

S'exprimant devant des députés de la Douma (chambre basse du Parlement) réunis à Yalta en Crimée, péninsule ukrainienne rattachée en mars à la Russie, M. Poutine a déclaré que la Russie ne devait pas "se couper du reste du monde", alors que ses relations avec l'Occident sont au plus bas en raison du conflit en Ukraine.

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir afin que ce conflit prenne fin au plus vite, afin que le sang cesse d'être versé en Ukraine", a-t-il déclaré, selon les agences de presse russes.

Kiev et l'Occident accusent la Russie d'approvisionner en armes les séparatistes depuis le début du conflit, ce que Moscou dément.

phy/hh/plh

PLUS:hp